4645 radios référencées
Yvelines Radio (78)
| Fiche | Histoire | Logos |

En 1988 est lancée Strange FM en pirate sur 107.2 depuis l'Etang-la-Ville (78), par Denis MAGUET. Le CSA demande alors à Strange FM d'arrêter d'émettre. En juillet 1991, Strange FM dépose ses statuts en préfecture.
En 1992, aidée par la DDJS et les municipalités de Marly-le-Roi, l'Etang-la-Ville et Louveciennes, l'association aménage un studio. Pendant trois ans, dans l'ombre de la FM, elle anime des ateliers radios et participe à des manifestations locales et nationales.

En Septembre 1996, l'association redynamise son action et change de raison sociale pour s'appeler Yvelines Radio. Un mois plus tard, l'association crée un journal bimensuel d'informations locales et de reportages sur support audio, distribué par les commerçants.

Après la mise en liquidation judiciaire d'YFM, Yvelines Radio participe aux appels aux candidatures pour la fréquence de Trappes sur 88,4. Pour l'examen final, Yvelines Radio et Radio Marmite de l'Association Déclic Théâtre, présentent un projet commun. Lors des présélections, Yvelines Radio et Radio Marmite arrivent en deuxième position, juste derrière Radio.Com 1 ! Heureusement pour les deux stations, Radio.Com 1 finit par se désister.

Denis MAGUET a expliqué à RadioActu qu'Yvelines Radio sera "une radio citoyenne qui permettra aux jeunes de se réinsérer dans les quartiers difficiles du département. A travers un important travail pédagogique de fond dans les quartiers et dans les écoles, nous voulons les faire participer à la vie de la cité. De même, notre antenne sera largement ouverte à toutes les expressions locales."

A partir d'Avril 2001, Yvelines Radio, confrontée à des problèmes de locaux, diffuse uniquement de la musique. D'abord installée dans les locaux du centre jeunes de Marly-le-Roi, la station devait déménager au dessus de la perception locale ; des problèmes de sécurité dans ces locaux obligeront les dirigeants d'YR a trouver de nouveaux locaux. Un accord est enfin trouvé pour que la station s'installe dans la galerie marchande du centre commercial des Grandes Terres, à Marly-le-Roi. Cet épisode a ainsi empêché le début réel des émissions, la musique tournant en boucle pendant plus d'un an.

En 2001 et 2002, la station cherche à améliorer la qualité de réception de ses émissions, notamment sur les villes qui soutiennent financièrement la radio (l'émetteur, installé à St Quentin-en-Yvelines, dispose d'une puissance d'émission réduite en direction de Paris, secteur dans lequel se trouvent St Germain et Marly-le-Roi). Un réémetteur de confort (non autorisé) de faible puissance (quelques watts) est ainsi utilisé pour couvrir le centre commercial des Grandes Terres sur 94,6 MHz à Marly-le-Roi.

En 2003, suite à des différends avec les autres membres de l'association, Denis MAGUET démissionne d'Yvelines Radio. Il y fut Directeur des Programmes puis Trésorier. Jean-Luc FRYDMAN devient le nouveau président.

Yvelines Radio est mise en demeure par le CSA:
Yvelines Radio (Trappes - Yvelines) a été mise en demeure de fournir les bandes d'enregistrement et les conducteurs demandés par le comité technique radiophonique de Paris dans un format conforme aux stipulations de sa convention.
24 janvier 2005
Assemblée plénière du 21 décembre 2004


En juillet 2005, la direction d'antenne est assurée par Moritz STADLER. Melchior HINTZY est le rédacteur en chef et Antoine PHIBERT est en charge de la programmation musicale.
Stéréosexuel


En octobre 2005, Moritz STADLER démissionne de ses fonctions.
Cette démission est consécutive à la décision du président de la station, Jean-Marc BERTIN de suspendre l'émission gay friendly "Stéréosexuel". Pour sa part, Moritz Stadler explique ne pas approuver les dernières décisions du conseil d'administration de la station. "Tous comme plusieurs de mes collaborateurs au sein du conseil, je me suis toujours exprimé contre ces décisions", explique t-il. Selon Moritz Stadler, le fonctionnement du conseil d'administration de la station est entâché "d'irrégularités graves et d'un manque de respect, de démocratie dans les agissements de certaines personnes". Il a également condamné la suppression de l'émission "Stéréosexuel", une décision qu'il a qualifié d'injustifiée et pour laquelle il n'a pas été consulté. "Elle me met donc en désaccord avec la direction de la radio et je tiens à m'en distancier", a t-il expliqué.

En octobre 2005
, un conseil d'administration destitue le président Jean-Marc BERTIN à la suite de sa décision de supprimer l'émission "Stéréosexuel" de l'antenne. Un collectif SOS  Radio s'était mis en place par de nombreux collaborateurs et adhérents de la radio.
Jean-Luc FRYDMAN  est de nouveau nommé président d'association Yvelines Radio.

En 2005:
- Association Yvelines Radio:
o M. Jean-Luc Frydman, président
o M. François Majet, vice-président
o M. Philippe Duport-Paradis, secrétaire
o M. Arnaud Mercier, trésorier

En 2008 et 2001, Yvelines Radio est mise en demeure par le CSA pour non respect de fourniture du"rapport sur les conditions d'exécution de ses obligations, accompagné des comptes de bilan et de résultat certifiés"

Fréquence :
 88,4 St Quentin-en-Yvelines / Rambouillet.

Merci à KM pour ses précisions.



En 2003, le nouveau Conseil d'Administration d'Yvelines Radio, présidé par Jean-Luc FRYDMAN, décide de redynamiser la grille des programmes.
C'est Franck EDARD, journaliste et membre actif de l'association qui se charge de l'organisation d'une rédaction locale. Des rendez-vous hebdomadaires sont mis en place, la plupart deviendront quotidiens à la rentrée 2004. L'info locale est renforcée, les "direct sport" sont créé avec du hand ball à Conflans Ste Honorine et du football à Poissy, des émissions "spéciales" sont enregistrées en extérieur pour coller au terrain.

Une enquête de notoriété est réalisée en décembre 2004 sur le département des Yvelines. Aprés 3 ans d'existence, Yvelines radio est connue par 8% des Yvelinois et est écoutée quotidiennement par 0,6% d'entre eux.

La radio des Yvelines est composée en 2005 de plus de 50 membres actifs et bénévoles. Elle accueille de nombreux stagiaires se dédiant aux métiers de la communication. Elle continue ainsi son développement local et généraliste.

Contribution : Jean-Luc Frydman

_______________________________________________________________________________________________________________________________

YVELINES RADIO
55 Avenue de Paris
78000 Versailles

www.yvelinesradio.com/radio/






> Vos informations sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2018 - Reproduction interdite sans autorisation