4660 radios référencées
Chérie FM - Chérie (75)
| Fiche | Histoire | Sons | Logos | Publicités | Photos |


Réseau musical du groupe NRJ
. D'abord fournisseur de programmes, Chérie FM est créée en 1987 par Jean-Paul Baudecroux, à partir du rachat de la fréquence parisienne de Gilda la Radiopolitaine, en association avec CBS (20%), la Compagnie Générale des Eaux (20%) et un établissement financier (30%).
Elle diffuse principalement les golds, c'est à dire les succès français ou internationaux des trois dernières décennies, à l'intention des plus de 35 ans. Christian SAVIGNY, ancien bras droit de Patrick MEYER à RFM, participe à l'aventure Chérie FM.
Jean-Paul BEAUDECROUX avait songé à nommer sa nouvelle radio "émotion" mais ce nom était pris par une agence de publicité.
Le logo Chérie FM est signé par Catherine CHAILLET, graphiste, à qui l'on doit le logo de TF1.
Alexandre DEBANNE et MITSOU (ex-NRJ) sont à l'antenne et les investissements dans les programmes sont assez faibles au début mais l'audience est au rendez-vous. La station est la 4ème des radios FM privées en Ile de France et la 3ème à Paris.

Chérie FM est aujourd'hui ciblée 25/35 ans, avec un public à majorité féminin, ce qui est assez rare en radio. La musique diffusée vise l'émotion des auditeurs.

Le réseau est renforcé en province à partir de 1989 avec la reprise des dépouilles du réseau communautaire Pacific FM, dont la SARL a conservé le nom pour sa raison sociale. A Paris, Chérie FM disposant déjà de la fréquence de Gilda, la fréquence de Pacific FM sert à créer la troisième radio du groupe NRJ : Rire et Chansons.

Dès 1992, Chérie FM est présente en Belgique (en Wallonie).
En 1994, le capital est entre les mains du groupe Sonopar (99 %), détenu lui-même à 90 % par Jean-Paul Baudecroux. A la même époque, le nombre des stations abonnées atteint la centaine. Tout comme Europe 2, Chérie FM est alors considéré non pas comme un réseau mais comme un "fournisseur de programme", nuance subtile permettant de contourner une loi n'autorisant pas encore un même groupe radiophonique de posséder un second réseau d'ampleur nationale. A ce titre, chaque radio locale de province conserve son nom propre, lors des décrochages, en y accolant la mention "programme Chérie FM". Hormis ce détail le fonctionnement est celui d'un réseau : diffusion en majorité du programme national via le satellite, diffusion de la publicité nationale du groupe NRJ. Les stations abonnées reversent une franchise à la tête de réseau lorsqu'elles ne sont pas filiales.
Cette même année, elle décolle dans les sondages, gagnant 500 000 auditeurs en un an. Les efforts de ceux qui ont toujours cru à la petite radio sont récompensés.
On sable le champagne dans les locaux exigus de la rue Auguste Vacquerie, près de l'Etoile. Et on rêve au jour où l'on rejoindra les nouveaux locaux spacieux que le groupe NRJ fait construire rue Boileau (ce qu'elle fera en 1995).
Elle a l'époque deux concurrentes principales : Europe 2 et Nostalgie, deux radios musicales adultes, qui comptent bien plus d'auditeurs qu'elle et bien plus de fréquences également. Chérie FM compte une cinquantaine de fréquences, Nostalgie 150 et Europe 2 175.
Marc PALLAIN, directeur délégué du groupe NRJ en est le directeur. Christophe SABOT est directeur de la programmation. La station est la plus féminine des radios. Elle évite de diffuser du rock-guitare ou de la dance music.
Comme les autres réseaux musicaux, Chérie FM fait teste sa musique par sondage au téléphone.

En 1997, Marc PALLAIN est président, Alain Weill, gérant et Christophe Sabot, directeur d'antenne.
En Novembre 1999, Jean-Marc Morandini, directeur général de l'antenne, et Christophe Sabot, directeur des programmes du groupe NRJ, démissionnent, suite à un différend avec la direction à propos de la stratégie future des radios du groupe.

De 2000 à 2006Chérie FM mise sur son important réseau de radios locales pour dynamiser ses matinales, partiellement réalisées dans chaque station du réseau avec un journaliste pour les flashs d'information et les reportages.
En 2000, Max GUAZZINI est directeur des programmes et Mike WAGNER, directeur d'antenne.

Au premier trimestre 2004, elle atteint un pic historique avec 6.5 % d'audience cumulée (sondage Médiamétrie).

A partir de 2006, Chérie FM subit de plein fouet l'érosion des radios musicales.
En avril 2006, Marc SCALIA (ancien animateur dans les années 80 sur NRJ et créateur de la NRJ School) prend la direction des programmes de la station. En novembre, il engage une redynamisation de l'antenne.
La station qui totalise 5.6% d'audience en janvier-mars 2007 engage alors plusieurs chantiers : repositionnement musical avec une large place à la variété francophone, avec la recherche de nouveaux talents, la création d'une matinale ("debout les chéries !" de 6h30 à 9h30, avec Alexandre DEBANNE et Valérie BENAIM), l'organisation de concerts et d'opérations hors-médias. Elle lance aussi des web-radios thématiques.
Un plan de relance de la station est engagé en 2008 et elle tente, par la suite, plusieurs changements de formats au rythme des saisons avec un résultat mitigé jusqu'à présent. Cette même année, elle cesse sa diffusion en Belgique.
Didier BOUCHEND'HOMME est directeur des programmes en 2008.

En mars 2009,
un projet de plateformes régionales prévu par le groupe NRJ pour ses stations ne voit finalement pas le jour et rassure quelque peu les salariés des locales.

Fin 2011, Chérie FM atteint 4.2% d'audience cumulée en semaine alors qu'à son plus haut, en 2004, elle pouvait se targuer d'une audience de 6.5% (source Médiamétrie).

En 2012, Chérie FM décide de mettre à l'antenne un concept qu'elle a déjà testé : réaliser sa matinale en local dans les zones où elle dispose d'un décrochage, c'est à dire dans 38 villes. Ainsi 38 animateurs présentent "Bonjour Chérie". Aucune autre radio ne l'avait fait auparavant.
En décembre 2012, est lancée la chaîne de télévision CHERIE 25 sur la TNT (projet de déclinaison de Chérie FM depuis 2002).

De 2012 à 2014, Vincent CERUTTI présente la matinale, en parallèle de l'émission "Danse avec les stars" à la télévision. En région, les animateurs présentent la tranche 12h-16h.
En septembre 2015, Stéphanie LOIRE remplace Laurie CHOLEWA, à la présentation de la matinale, aux côtés de Vincent CERUTTI. L'audience cumulée de la matinale dépasse, pendant quelques vagues, RFM avant de retomber à 4% en avril-juin 2016.

En 2013, Gaël SANQUER est nommé directeur des antennes de NRJ Group (NRJ, Chérie FM, Nostalgie et Rire et Chansons)

En septembre 2015, Claude-Eric ROY est nommé directeur d'antenne de Chérie FM.

Chérie FM
est diffusée sur 169 fréquences en France, dont 108 avec un programme local.

Le 28 août 2017, elle perd le surfixe FM et prend le nom de Chérie.

Le 14 septembre 2017, Laurent RIPOLL
 (ex Radio Maritima, Radio Scoop, ...) est nommé directeur d'antenne de Chérie. Il collabore avec Morgan SERRANO, directeur délégué des médias musicaux du groupe NRJ et avec Gaël SANQUER, directeur des antennes radios.
Stéphanie LOIRE anime, sans Vincent CERUTTI, mais avec Jean-Philippe DOUX, la matinale "le réveil Chérie" en 2017/2018.

Le 27 août 2018, Christophe NICOLAS (ex-RFM, RTL2, Nostalgie, RTL, Europe 1, Sud Radio, RMC) reprend l'animation de la matinale.

En novembre 2018, Laurent RIPOLL quitte la radio
En décembre 2018, Jean-Philippe DENAC ( ex Radio Service, RTL2, RFM, TF1) est nommé directeur d'antenne.


Chérie dispose de 41 studios en région
pour réaliser ses programmes locaux.
Elle émet sur 167 fréquences et compte encore quelques franchisées parmi ses stations.

Chérie FM fut présente en Belgique de 1990 à 2008.
En 2015, elle revient en Belgique sous la forme d'une webradio
, avec sa propre programmation et ses animateurs.

Chérie 
NRJ Group

22 rue Boileau
75016 Paris

www.cheriefm.fr





> Vos informations sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2018 - Reproduction interdite sans autorisation