5131 radios référencées
Avignon Radio - Avignon Radio Stéréo - ARS - Radio Nostalgie Avignon - RFM Avignon (84)
| Fiche | Histoire | Sons | Logos | Publicités | Photos |


Radio créée à Avignon en 1978.

Son fondateur est Roland WERLÉ, dentiste et radio-amateur à Villeneuve les Avignon.

Il rassemble autour de lui quelques amis, et fonde une association demandant l'attribution de dérogations au monopole d'émission de l'état, les statuts sont déposés en préfecture de Vaucluse en mai 1978.
De 1978 à 1981 des réunions ont lieu pour définir ce que pourrait être la radio locale, des documents sont édités, diffusés et envoyés aux maires, aux députés, etc.
L'association reste dans la légalité et ne fera pas d'émissions avant juillet 1981. À cette date, quelques membres réunissent la somme nécessaire à l'achat d'un émetteur de 25 watts, l'antenne sera fabriquée par un radioamateur de la région.

E
n Juillet 1981, les premières émissions se firent depuis le grenier de la gare SNCF de Villeneuve les Avignon, un membre du bureau y ayant son domicile. Deux platines pour les vinyles, un micro et une petite table de mixage étaient installés dans la soupente, au milieu de multiples objets entreposés ça et là, aux milieux desquels il était difficile de se tenir debout.
Les émissions, sur 100 MHz avaient lieu deux heures par jour le matin de 7 h à 9 h, et une porteuse "muette" occupait la fréquence le reste de la journée.

Elle ira ensuite dans un appartement au dessus de l'Hôtel "Le Manoir" aux Angles 
Un véritable studio y fut installé, plus professionnelle avec régie séparée, deux platines Technics à démarrage instantané, une vraie table de mixage, prêtées par des commerçants.


Serge MARRE s'occupe de la rubique sportive.


En mars 1984, elle est autorisée émet sur 99.9 MHz.


Elle prend la franchise Radio Nostalgie devenant "Radio Nostalgie Avignon" en 1986, puis la franchise RFM en 1987 jusqu'en 1991.
Mr GREGOIRE
est le directeur de Radio Nostalgie Avignon.



Témoignage de Roland WERLÉ à Schoop en mai 2020:

Après ces débuts assez "économiques" en matière de frais, il fallait maintenant un budget pour payer le loyer, l'électricité, acheter des disques, etc.
L'assemblée générale décida que chaque membre participerait mensuellement à ces frais pour la somme de 100 francs (15 €). Cela fut bien accepté et il y eut jusqu'à 45 membres de tous âges, se relayant à l'antenne et possédant la clé du studio.
En échange, l'association formera le membre à la radio, micro et/ou technique, et lui permettra de faire la radio et de participer ainsi à cette grande aventure.
Le souci du bureau était de faire des émissions de bon niveau, les plus professionnelles possibles, alors que souvent dans ce domaine, on se contentait de connecter l'antenne à la régie d'une discothèque, (c'était l'époque du disco), ou de bavarder…
L'association organisera régulièrement des stages de formation à la radio (expression orale et technique), qui constituaient un test pour les personnes intéressées et qui permettront le recrutement de nouveaux membres après formation.
Certains membres devinrent ensuite professionnels et intégreront Radio-Vaucluse, comme Serge Marre, responsable des sports.
Les émissions étaient variées, "pousse-disques", mais aussi informations locales générales et associatives, musique classique, poésie, voyages, etc.
En juillet, pendant le festival des compagnies étaient invitées à parler de leur spectacle et en présenter un extrait.
Lorsque les radios locales furent légalisées la fréquence passa à 99,9 MHz et une subvention permit à la radio de vivre quelque temps et d'indemniser certains animateurs.
Un de problèmes de l'époque était d'animer l'antenne au moins 16 h / 24. Les bandes magnétiques avaient une durée maximale de 2 heures, et aucun autre système ne permettait d'assurer de la musique en continu en l'absence de technicien.
J'avait acheté, pour la musique d'ambiance de son local professionnel un magnétophone à cassettes Philips N2401 qui lisait six cassettes en continu par un système de boucle et de toboggan. Chaque cassette comportait 90 minutes de musique continue; le seul problème était le "blanc" à la fin d'une face et au début de la suivante.
L'astuce pour le faire "passer" a été d'enregistrer dans les dernières secondes de chaque face une annonce:

 

"Avignon Radio Stéréo, la seule radio à vous offrir du silence "

 

 


 



Merci à Roland WERLÉ



> Vos informations sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2020 - Reproduction interdite sans autorisation