4209 radios référencées
BFM Business - (BFM - BFM Radio) (75)
| Fiche | Histoire | Sons | Logos | Publicités | Photos |

Ville : Paris
Début : 1992


Radio-TV privée française spécialisée dans l'actualité économique et la finance.

1992, la naissance
Après une tentative vaine en 1987, BFM (pour Business FM) est créée en 1992 à Paris par Jacques Abergel et René Tendron. C'est une radio privée spécialisée sur l'information économique et dirigée par Patrick Fillioud (fils de l'ex-ministre Georges Fillioud), qui quitte ce poste en 2000. Elle émet à Paris sur 96.4. Jusqu'à la fin des années 90 l'existence de BFM reste relativement confidentielle en France.

2000, l'essai du tout-info
En 2000 Jean-Luc MANO devient rédacteur en chef de la station avec l'intention de la développer. Bien que bien implantée chez les cadres supérieurs, BFM souffre encore d'un modèle économique fragile, visant une cible étroite tout en ayant les coûts de fonctionnement d'une radio d'information avec sa rédaction. Le nouveau directeur décide alors d'élargir le public en développant un format tout info sur l'actualité générale et non plus seulement économique, se revendiquant alors comme la nouvelle concurrente de France Info. Flashs tous les quarts d'heure, embauche de grandes signatures comme Daniel Bilalian, développement d'un réseau multiville grâce aux attributions du CSA, importantes campagnes de publicités... BFM conserve cependant plusieurs émissions centrées sur l'économie ("En direct des marchés" toutes les demi-heures, "Business FM", "Start Up", etc...).

2001, les difficultés financières
Fortement touchée par la crise publicitaire de l'après-11 septembre 2001, ses coûts importants et sa faible audience, BFM se retrouve en cessassion de paiement et est placée en redressement judiciaire en juillet 2002. Elle doit proposer un plan de relance et trouver de nouveaux partenaires financiers si elle ne veut pas mettre la clé sous la porte d'ici la fin de l'année. Trois projets de reprises sont déposés, par RMC Info, par Jacques Abbou, et par une partie du personnel souhaitant recentrer son antenne sur l'information économique et surtout sauver les emplois.

2003, la reprise par Alain Weill et le retour au tout-éco
NextRadio, récent repreneur de RMC, est choisi pour la reprise de la station. Ce rachat entraîne un important plan social (deux tiers des salariés). Les programmes sont recentrés sur l'économie, une sorte de retour à ses origines. Deux ans après la reprise de RMC, Alain Weill, président de NextRadio, souhaitent alors continuer sa stratégie de développement de radios thématiques d'information : RMC Info sur l'actualité générales, les émissions de dialogue et le sport, à destination d'un public populaire, BFM sur l'actualité économique et destinée aux cadres supérieurs et investisseurs.

2005, l'extension de la marque BFM : naissance de BFM TV.
BFM annonce en 2004 le projet de lancer une déclinaison télé de BFM, BFM TV, qui voit le jour en novembre 2005 sur la TNT. Alors que BFM, la radio, reste centrée sur l'actualité économique et financière, BFM TV traîte de l'actualité générale. Elle prend rapidement la place de première chaîne info de la TNT devant I>Télé et LCI. Afin d'éviter toute confusion entre les 2 médias, BFM est rebaptisée BFM Radio en 2008.

2010, le pari fou BFM Business
Alain Weill obtient l'accord du CSA en 2010 pour la reprise de la chaine de télévision francilienne Cap 24, en faillite. Il planifie le lancement d'une chaine d'information financière, à la manière de CNBC aux Etats-Unis, mais en langue française. Afin de lancer ce programme ultra-spécialisé à moindre coût il a l'idée d'utiliser le socle existant de BFM Radio pour sa chaîne de télé. C'est ainsi que le 22 Novembre 2010 BFM Radio devient BFM Business, désormais une chaîne de radio... et de télévision ! En effet, les deux chaines adoptent un programme commun, la télévision diffusant en plus des infographies. Cela nécessite la construction d'un nouveau studio-plateau et une régie totalement innovants, mélant matériel de radio et de télévision, des caméras automatisées sur rail commandées par un joystick !

Cette nouvelle expérience de radio filmée rappelle furieusement plusieurs essais plus ou moins heureux vus dans le passé :
- Fun TV en 1997 est la première radio télévisée, les animateurs étant filmés dans les studios et la musique couverte en TV par des vidéos clips, au moyen d'une technologie alors avant-gardiste... Sans doute trop, Fun TV devient une chaine de télé indépendante un an plus tard.
- Cauet Tivi : Plusieurs années durant, Cauet a proposé l'édition du vendredi de son émission matinale (sur Fun Radio ou Europe 2/Virgin radio) à la télévision (MCM ou TF6). L'exercice avait ses limites, certains shows très visuels rendant l'écoute radiophonique peu intéressante. 
- Le Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI : Le rendez-vous politique du dimanche soir de RTL est diffusé depuis plusieurs années sur la chaine info LCI. L'exercice fonctionne correctement
- Bourdin and Co : L'animateur-journaliste de RMC diffuse son interview politique en parallèle sur BFMTV. Là encore, dans le cadre de l'interview politique, l'exercice fonctionne correctement.

Au moyen de ce nouveau média hybride, Alain Weill compte viser un public de niche mais à très fort pouvoir d'achat : les entrepreneurs et investisseurs. Un domaine qu'il connait bien lui-même, pour preuve le lancement et la croissance fulgurante de son groupe médias spécialisé dans la radio, la télé et la presse, né de la simple reprise d'une RMC moribonde en 2000. Avec le projet BFM Business, Alain Weill, sans le dire, s'attaque à développer ni plus ni moins une sorte de BloombergTV à la française. Un pari osé, mais le groupe y croit, pour preuve la candidature de BFM Business en 2012 à une diffusion TNT nationale et non plus cantonnée à la seule Ile-de-France et aux réseaux ADSL et câble.

En juillet 2016:
Pierre FRAIDENRAICH est nommé directeur général de BFM Business
Stéphane SOUMIER est nommé directeur de la rédaction de BFM Business

Fréquences :
ANGERS - 107.2 FM, ANNECY - 96.4 FM, BASTIA - 103.4 FM, BORDEAUX - 107.3 FM, BREST - 107.3 FM, CAEN - 107.1 FM, CANNES - 104.4 FM, CHAMBÉRY - 88.4 FM, CLERMONT-FERRAND - 107.0 FM, COURCHEVEL - 94.9 FM, GRENOBLE - 100.8 FM, L'ALPE D'HUEZ - 97.1 FM, LAVAL - 100.0 FM, LILLE - 96.4 FM, LIMOGES - 94.7 FM, LYON - 95.3 FM, MARSEILLE - 103.1 FM, MENTON - 107.3 FM, METZ - 104.0 FM, NANCY - 104.1 FM, NANTES - 107.2 FM, NICE - 104.4 FM, ORLÉANS - 99.7 FM, PARIS - 96.4 FM, PAU - 88.5 FM, REIMS - 97.8 FM, RENNES - 102.4 FM, SAINT-RAPHAËL - 102.8 FM, STRASBOURG - 106.9 FM, TOULON - 87.9 FM, TOULOUSE - 107.2 FM, TOURS - 89.7 FM, VAL D'ISÈRE - 107.5 FM, VICHY - 91.8 FM




Annonce naissance prochaine de BFM (message diffusé en boucle)
(Jingle spécial - 1992)


Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

2001 - site bfmbizz.com
Cliquez pour agrandir

2001


- Ses publicités
- Ses photos




> Vous avez d'autres informations ou documents sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2017 - Reproduction interdite sans autorisation