5554 radios référencées
Alouette - (Alouettes FM - Alouette FM) (85)
| Fiche | Histoire | Sons | Logos | Publicités | Photos |

Ville : Les Herbiers
Début : 1981



Radio régionale privée de Vendée, créée en 1981.

Alouettes FM est créée le 27 novembre 1981 aux Herbiers (Vendée), par Philippe de VILLIERS, alors sous-préfet en disponibilité.
Jean CHAPRON
participe aux cotés de la famille de VILLIERS à la création d'Alouettes FM.
La famille BRIAND, oeuvrant bénévolement au Puy du Fou et famille d'industriels en plein développement, prête alors des locaux et fourni du matériel à l'équipe fondatrice de la radio.

Elle doit son nom au Mont des Alouettes, où fut lancé en 1793, le premier télégraphe de Vendée.
Elle est gérée par l'ADCPPA - Association pour la Diffusion de la Culture Populaire au Pays des Alouettes.
Elle abandonne rapidement son S final pour Alouette FM. (voir nos logos)
Le spectacle du Puy du Fou lui octroit une subvention, qui lui permet de vivre durant ses 3 premières années d'existence.

Philippe de VILLIERS abandonne toute responsabilité dans Alouette FM dès 1982 ; il s'engagera en politique quelques années plus tard, au sein du RPR de Jacques Chirac, puis dans son propre mouvement, le MPF.

En 1982, Bertrand De VILLIERS, frère de Philippe devient le président de la radio.
Roger COLROY est le directeur.
Elle fonctionne avec 22 permanents.
En 1985, son directeur est Gérard CHALAND. 
De 1985 à 1987, Bruno RETAILLEAU
est le directeur général adjoint.
A l'antenne, on retrouve Thierry NOEL.

La station tire son nom du site, où se trouve implanté son émetteur d'origine, le mont des Alouettes. Son nom se simplifie plus tard (en 1995) en Alouette.

Fin 1984, suite à la loi ouvrant l'accès des radios locales à la publicité, Alouette passe d'un statut associatif à celui de société (SARL).

Elle passe de SARL à SA en 1987 et SAS en 2001.
La publicité (locale, régionale et nationale) devient alors sa principale source de financement.

En 1987, elle ouvre son capital :
5 % pour Bayard Presse
5 % pour la SODERO - Société de Développement de l'Ouest.
6,6 % pour l'IPO - Institut de participatin de l'Ouest.

En 1989, le capital de la station est réparti comme suit :
42,46 %:....Association pour la diffusion de la culture populaire au pays des alouettes.
15 %: ........Laboratoire Pierre fabre
8,69 % ......Sodera
7,73 %.......Crédit Agricole
7,55 % ......André Gadiou
5 %............Bayard Presse

En mai 1991, le CSA accorde à la S.A Alouette FM ses premières fréquences en dehors de la Vendée, dans le département voisin des Deux-Sèvres (à Parthenay, Niort et Thouars).

En avril 1992, Alouette FM obtient 2 fréquences dans des métropoles régionales d'importance : Nantes et Angers. Elle complète également sa couverture en Vendée.
En juin 1992, elle est autorisée à La Rochelle, en Charente-Maritime.

En 1992 également, Alouette est un des membres-fondateurs du GIE Les Indépendants. Ce GIE est créée avec Eric Hauville (président-fondateur du réseau régional (disparu) RVS en Normandie, Daniel Pérez, président-fondateur du réseau régional Radio Scoop à Lyon et Jean-Eric Valli, actuel président du GIE et président-fondateur du groupe 1981 (Ado, Blackbox, Forum, Vibration, Wit, Voltage, Latina).
Bertrand de Villiers occupe, au sein du GIE, un mandat de Vice-Président. 

En 1992
, elle construit un nouveau siège aux Herbiers, qu'elle inaugure en 1993. Elle quitte alors l'usine historique du groupe Briand, rue des Pierres Fortes aux Herbiers. Souhaitant prendre son indépendance immobilière et d'un commun accord avec la famille Briand, elle a voulu accompagner son développement rapide avec de nouvelles installations.

En 1994, elle fait l'acquisition du logiciel américain Selector, lui permettant d'homogénéiser son format musical. Dans les années 90, ce travail réalisé sur l'optimisation de ses programmes musicaux et le développement de son parc de fréquences vont lui permettre de faire décoller son audience.
Le 25 octobre 1994, Bertrand DE VILLIERS est confirmé comme administrateur du GIE Les Indépendants par l'Assemblée Générale Ordinaire, en remplacement de Eric HAUVILLE, démissionnaire (fondateur de RVS à Rouen et co-fondateur de ce GIE).

En 1995, le nom de la radio évolue
: elle enlève le FM au bout de son nom et devient simplement Alouette.

En 1996, Alouette reprend la SARL Beau Soleil FM, qui détient Radio Beau Soleil à Châteaubriant (91.6 MHz - 1 kW) et à Ancenis (100.3 MHz - 1 kW). Elle retransmettra, par syndication de programme, Alouette avec le nom "Radio Beau Soleil programme Alouette". Elle complète ainsi sa couverture entre Nantes et Angers.

En 1998, Alouette accroît davantage sa présence dans l'Ouest en obtenant des fréquences dans la Mayenne (Château-Gontier), le Maine et Loire (Saumur), la Charente (Ruffec), la Charente Maritime (Rochefort) et les Deux-Sèvres (Melle).

En 2000, le CSA donne son aval à l'entrée, à hauteur de 68.86 % de la SA Alouette, dans le tour de table de Radio Beau Soleil, qui diffuse le programme Alouette à Ancenis et Châteaubriant (44). Cette opération , qui vise à permettre l'assainissement de la situation financière de la station, actuellement en proie à de graves difficultés, ne remet pas en cause son statut de radio de catégorie B.

En 2001, Alouette obtient une fréquence sur la Côte d'Amour à Saint-Nazaire.

En novembre 2001, conformément à la demande de la société Alouette, le CSA l'y autorise à faire rentrer un nouvel actionnaire au sein de son capital. Il s'agit de la société Saint-Dominique Radio, filiale de Natexis Banque Populaire. Cette entrée au capital est également identique pour les radios Contact FM dans le Nord-Pas de Calais, Vibration avec Start(société holding de la société Challenge/Vibration dans la région Centre) et Radio Scoop avec la holding SAS SPA en région Rhône-Alpes. Cette introduction était inférieure à 20% du capital social de chaque société, les associés historiques conservent le contrôle opérationnel de l'association et se sont engagés à maintenir le format et la dénomination de chacune des radios.

En juin 2002, Sébastien LEBOIS est nommé directeur des programmes.

En 2003, Alouette arrive en Touraine avec des fréquences obtenues à Tours et Chinon.

En 2007, Alouette arrive dans le Morbihan à Vannes, sur la Côte de Beauté à Royan et dans la Charente à Angoulême et à Cognac.

En 2008, elle continue de remonter dans la région Pays de Loire en obtenant les villes de Mayenne et de Laval. Alouette fait également son entrée dans le département de la Vienne avec des fréquences obtenues à Poitiers et à Châtellerault.

Alouette a développé au cours des années un véritable réseau régional avec 34 fréquences en 2009 couvrant la Vendée, la Charente, la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Mayenne, l'Indre et la Vienne. Elle diffuse également ses programmes par internet et par satellite (CanalSat).

En 2010, Alouette arrive dans la Sarthe avec une fréquence obtenue à Château-du-Loir.
Fin 2010, Alouette réalise la performance exceptionnelle d'apparaître dans le sondage national de Médiamétrie, aux côtés des réseaux nationaux. Il est rare qu'une radio régionale ne possédant pas de fréquence parisienne intègre ce classement (hormis Sud Radio par le passé).

En 2013, et pour la première fois de son histoire, Alouette développe sa couverture par deux opérations de croissance externe ; elle reprend deux stations locales : Tempo la Radio (via le rachat de la SARL Polycom) dans le Nord Finistère, dont les dirigeants historiques souhaitaient passer la main, pour des raisons personnelles, et Magic la Radio dans le Limousin, qui était rattachée depuis 2 ans au programme Totem. Ainsi Alouette devient un fournisseur de programme pour ces deux stations locales, dans lesquelles elle est entrée dans le capital.
En 2013, Alouette finalise sa couverture de la Charente-Maritime avec une fréquence obtenue à Saintes.
A cette époque, le fond Rothschild IP entre dans le capital de Alouette, pour aider au rachat de Magic et Tempo.
En 2013, Jean-Christophe RUELLO (actuel directeur exécutif) intègre les équipes d'Alouette.

Parmi les personnes ayant participé à l'aventure Alouette, citons Bernard DE LA VILLARDIERE, célèbre animateur et journaliste de M6, qui débuta sur Alouette à l'information trafic.

A l'été 2014, Alouette réalise son record d'audience avec 668 000 auditeurs quotidiens ! (sondage Médialocales Mmédiamétrie).

En 2015, Alouette fait le choix du traitement de son du fabricant américain Wheatstone, avec FM 531, en collaboration avec la société française SAVE Diffusion.

En juillet 2016, le fond d'investissement AUDACIA (Charles BEIGBEDER et associés) est autorisée à monter à 22,91% dans le capital de la SAS Alouette Développement, maison mère de la SA Alouette titulaire des autorisations de la radio Alouette, afin d'accompagner son développement.

Alouette maintient chaque année depuis 2010 sa place de 1ère radio régionale, dépassant le point d'audience, s'attachant à fidéliser ses auditeurs et à maîtriser son développement.
Elle couvre, en 2016, 4 régions, 15 départements et émet sur 43 fréquences.

Elle souhaite s'étendre à Bordeaux, Rennes, Le Mans (où elle n'a jamais réussi à obtenir de fréquence sauf en DAB+), Lorient..., déveloper sa couverture géographique depuis la Manche à Brest et le long de la Côte Atlantique jusqu'au Médoc, et à plus moyen terme, plus au sud et vers l'Est.

En 2017, elle fait le choix de mettre à la tête de sa matinale un duo de femmes, Clarisse et Julie, dans l'émission "Service compris" de 5h à 9h. Cette matinale mobilise 5 journalistes pour couvrir 15 départements, y compris pour les décrochages.

Le 26 mars 2018,
le pôle édition du groupe Ouest-France (Hit West, Océane et Cristal) entre au capital d'Alouette à hauteur de 22%.
En 2018, elle reste toujours la 1ère radio régionale de France avec 466 000 auditeurs quotidiens (Médialocales 2018).

Le 12 septembre 2018, Jean CHAPRON, qui oeuvra aux cotés de la famille de VILLIERS, décède. Il avait également créée Radio Saumur, devenue Ouest FM.

En décembre 2018, Alouette reprend la radio lochoise Graffic (Loches et Châteauroux), suite à la liquidation judiciaire de SARL Régie Prod.
Le 27 février 2019, le CSA agrée la modification du contrôle de la société Fast Forward Médias par la SAS Alouette Développement à 99% et diverses personnes pour 1%.
Le 27 février 2019, le CSA accepte le changement de nom de Graffic en Alouette Loches et Alouette Châteauroux.

Médiamétrie janv-mars 2019 : Alouette est créditée de 1% d'audience cumulée soit 521 000 auditeurs quotidiens.

En septembre 2019, Sébastien LEBOIS quitte Alouette.
Le 14 octobre 2019, Claude-Eric ROY (ex-Chérie FM) prend les fonctions de directeur des programmes.

En 2020, Victoire DE VILLIERS, fille de Bertrand DE VILLIERS est nommée directrice exécutive d'Alouette.
En juillet 2020, Alouette totalise une audience de 455 400 auditeurs quotidiens (sondage Médialocales Médiamétrie septembre 2019-juin 2020). Elle reste la première radio régionale de France pour la douzième année consécutive et la première radio du GIE Les Indés Radios.

En 2021, Alouette enregistre une progression de son audience de 7% avec 508 000 auditeurs par jour ; elle maintient sa place de 1ère radio régionale de France (Sources: Médiamétrie 126 000 Radio, Janvier-Mars 2021 et cumul Sept 20-Mars 21 vs cumul Sept 19-Mars 21 - AC Lu-Ve 5h-24h).

En 2021-2022, Alouette ambitionne de se développer davantage en Bretagne, afin de réunir sa zone historique dans le grand ouest avec les deux fréquences de Morlaix et de Landivisiau. Rennes, la capitale de la Bretagne fait également partie des projets de développement d'Alouette.

En mars 2022, Victoire DE VILLIERS est nommée directrice générale d'Alouette.
Un stage effectué en 2014 lors de ses études en école de commerce à l'ESSEC lui avait permis de découvrir la station de radio familiale.
En 2018, elle devenait salariée en tant que chargée de communication aux cotés de Myriam CHAUVIN et de Joëlle PROUHARAM. Elle avait alors pour priorité de créer un pôle digital et contenus web autour du site internet d'Alouette.
Victoire DE VILLIERS occupe le poste de directrice générale aux côtés de Bertrand DE VILLIERS, président et de Jean-Christophe RUELLO, directeur exécutif. La transmission effective, même si elle date de 2022, était évoquée depuis 3-4 ans.

Alouette clôture l'année 2022 avec une audience de 493 000 auditeurs quotidiens (+8 000 sur un an - Etude Médiamétrie EAR National ND 2022).
Elle maintient sa place de 1ère radio régionale de France.
En 2022, dans le cadre du déploiement du DAB+, Alouette est lancée à Orléans (Multiplex Orléans Local),

Le 26 avril 2023, elle met en service sa nouvelle fréquence attribuée par l'ARCOM à Rennes, sur 91.6 MHz. Cette 46ème fréquence lui permet d'étendre sa zone de couverture sur la façade atlantique. Elle dispose également de 30 sites de diffusion en DAB+.

En 2023, Alouette doit se déployer sur le DAB+ à Angers, Rennes.
Elle maintient sa première place en audience à Cholet.

Le 28 août 2023, Alouette met en place sa nouvelle matinale "Le Matin Alouette", avec Niko et Lola de 6h à 10h.

En décembre 2023, la holding Alouette Développement II recompose son capital et y accueille deux fonds d'investissements régionaux : Sodero Gestion (Caisse d'Epargne Bretagne Pays de Loire) et Pays de Loire Croissance 2 (Turenne Groupe). Ces deux fonds prennent une participation minoritaire au capital aux côtés de l'investisseur et actionnaire historique, Océan Participations (Crédit Mutuel Océan), de Bertand DE VILLIERS, président de la station, de ses deux enfants, Victoire (directrice générale) et Charles (responsable des contenus audio digitaux) et de Jean-Christophe RUELLO, directeur exécutif. Cette opération doit permettre d'accompagner Alouette dans son développement géographique (y compris sur le DAB+) ainsi que dans la production de contenus.

Au niveau publicitaire, la commercialisation des écrans pub est assurée par 3 régies:
- Happy Média est la régie publicitaire d'Alouette sur les fréquences de Montval-sur-Loir/Château-du-Loir (72), Tours (37), Chinon (37), Loches (37), Châteauroux (36), Châtellerault (86), Poitiers (86), Guérêt (23), Aubusson (23), La Souterraine (23), Limoges (87), Angoulême (16), Ruffec (16) et Cognac (16). Elle commercialise également les publicités locales de la nouvelle fréquence de Rennes.
- Régie Radio Régions, filiale des groupes SIPA Ouest France et Lagardère, commercialise la publicité locale des villes d'Angers (49), Vannes (56), du département de la Mayenne (53), de Saintes (17), Royan (17) et de Jonzac (17).
- Alouette commercialise quant à elle, en direct, la publicité en local des villes de Vendée (85), La Rochelle (17), Rochefort (17), Saint-Jean d'Angély (17), les villes du Maine-et-Loire (49), celles des Deux-Sèvres (79), Ancenis et Châteaubriant (44), celles de la Loire-Atlantique (44) et du Finistère (29).

Elle est adhérente au GIE Les Indés Radios, dont Bertrand DE VILLIERS est le vice-président et est membre du SIRTI (Syndicat des Radios Indépendantes), dont Bertrand DE VILLIERS est membre du comité d'orientation et de suivi.

Audiences médiamétrie "Médialocales" septembre à juin:
2010
: 520 000 auditeurs quotidiens
2016 : 551 000 auditeurs quotidiens
2017 : 530 000 auditeurs quotidiens
2018 : 466 000 auditeurs quotidiens
2019 : 457 500 auditeurs quotidiens
2020 : 455 400 auditeurs quotidiens
2021 : 508 000 auditeurs quotidiens
2022 : 493 000 auditeurs quotidiens
2023 : 452 000 auditeurs quotidiens

Equipe dirigeante d'ALOUETTE :

Président : Bertrand DE VILLIERS
Directrice générale : Victoire DE VILLIERS
Directeur financier et commercial : Bernard BONNET
Directeur exécutif (directeur commercial) : Jean-Christophe RUELLO
Directeur technique : Frédéric BOURGEAIS
Directeur des programmes : Claude-Eric ROY
Directeur de la rédaction : Denis LE BARS
Responsable des contenus audio digitaux : Charles DE VILLIERS

Fréquences :
Vendée :
- Les Herbiers - Pouzauges 92.8 MHz, La Roche sur Yon 89.8 MHz, Les Sables d'Olonne 90 MHz, Fontenay le Comte 98 MHz, La Tranche sur Mer 91.5 MHz,
Saint-Gilles Croix de Vie 90.3 MHz
- Noirmoutier - Beauvoir sur Mer 103.2 MHz
Loire Atlantique :
- Nantes 89.5 MHz, Saint-Nazaire 106.5 MHz,
- Châteaubriant 91.6 MHz, Ancenis 100.3 MHz (Beau Soleil programme Alouette)
Ille-et-Vilaine :
- Rennes 91.6 MHz (Beau Soleil programme Alouette)
Morbihan :
- Vannes 96.7 MHz
Mayenne :
- Château-Gontier 95.8 MHz, Laval 95.9 MHz, Mayenne 89.5 MHz
Sarthe :
- Château du Loir 94.5 MHz
Charente :
- Angoulême 99.7 MHz, Cognac 94.9 MHz, Ruffec 105.7 MHz
Charente-Maritime :
- La Rochelle 99.2 MHz, Royan 101.1 MHz, Rochefort 99.8 MHz, Saintes 101.7 MHz, Saint-Jean d'Angély 90.1 MHz, Jonzac 95.5 MHz
Vienne :
- Poitiers 98.3 MHz, Châtellerault 102.1 MHz
Maine-et-Loire :
- Angers 99.1 MHz, Saumur 103.2 MHz, Cholet 89.8 MHz
Deux-Sèvres :
- Niort 91.6 MHz, Bressuire 96.7 MHz, Melle 101.7 MHz, Parthenay 90.1 MHz, Thouars 88.8 MHz
Indre-et-Loire :
- Chinon 102 MHz, Tours 90.1 MHz
Creuse :
- La Souterraine 107 MHz (Magic FM programme Alouette) , Aubusson 107.3 MHz
Haute Vienne :
- Limoges 92.6 MHz (Magic FM programme Alouette)
Finistère :
- Morlaix 101.2 MHz (Tempo la radio programme Alouette), Landivisiau 88.6 MHz

Elle dispose de 24 zones de décrochages.

DAB+ (RNT) :
Angers (2023), Bordeaux, Arcachon (2022?), Le Mans (2022), La Flèche, Orléans (2022), Rennes (2023), Fougères, Lorient, Ploërmel, Vannes, Alençon,
Brive-la-Gaillarde, Uzerche, Dinan, Guingamp, Lannion, Saint-Brieuc, Nogent-le-Rotrou, Brest, Châteaulin, Morlaix, Quimper, Bellac, Limoges, Saint-Junien, Le Vigen
Laval (juin 2024)

Alouette
4, avenue du Maine
85502 Les Herbiers

www.alouette.fr/


Alouette, Alouette. Alou-ette
(Jingle - 2000)

Alouette (x4) (dance)
(Jingle - 2000)

Plus plus plus plus plus de hits, Alouette
(Jingle - 2000)


Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir



- Ses publicités
- Ses photos




> Vous avez d'autres informations ou documents sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2021 - Reproduction interdite sans autorisation