4660 radios référencées
FM Sud - Fun Radio Seine et Marne - Fun Radio (77)
| Fiche | Histoire | Sons | Logos | Photos |

Ville : Fontainebleau
Début : 1985
Fin : 2006



FM Sud
est créée à Fontainebleau.
Il semble que cette petite radio radio soit animée par le même animateur du matin au soir.

A la fin de l'année 1986, elle est reprise par FUN Radio Sens et prend le nom de FUN Seine et Marne.
Elle est alors dirigée par Jean-Bernard SOCKEEL.
Elle émet au départ sur 102.2 puis 102.5 MHz. Elle est alors contactée par la CNCL, l'ancêtre du CSA, qui ne comprend pas pourquoi FM Sud diffuse un programme dénommé "Fun". Pourtant la station locale est bien autorisée, dès ses débuts, à diffuser un programme national, et le malentendu est arrangé avec l'instance de régulation.

De 1987 à 1991 : l'animateur des émissions locales est Pierre-Emmanuel BRUN.

En 1992, 
lors de la nuit bleue de la région parisienne, elle obtient une seconde fréquence, 104.9 MHz, assurant une bonne couverture du sud Seine-et-Marne, de Melun à Montereau.
La station partage alors ses locaux, 6 rue Marrier à Fontainebleau, et sa régie publicitaire avec Evasion FM. Les studios sont situés au premier étage du bâtiment tandis que les locaux administratifs sont au rez-de-chaussée.
Les deux stations et la régie sont alors dirigées par Hervé du PLESSIX et Christophe de LAMOTTE.
L'animateur de la tranche locale, ainsi que les décrochages publicitaires deux fois par heure (entièrement manuels à l'époque), sont alors réalisés par un certain Gordon, qui n'est autre que le jeune David TARTAR, qui rejoindra plus tard Vibration à Orléans puis la société Pure Jingles.

C'est l'époque de l'essor d' Evasion, radio locale associative de Nemours qui devient une radio commerciale à l'orée des années 90 et qui s'installe à Fontainebleau, aux côtés de Fun.
Pour Fun Radio et dès 1993, c'est l'effet inverse : alors que la station décolle au niveau national, grâce à l'essor des libres antennes comme Lovin'Fun, les stations locales du réseau souffrent, elles, d'un nouveau ton trop jeune et "grunge" pour attirer les annonceurs locaux. La station locale de Fontainebleau commence alors une période de relative torpeur avec des écrans pubs à moitié vides et des saisons entières sans diffusion d'émission locale.

Dans ce contexte difficile, la station locale, jusque là indépendante moyennant franchise, est rachetée par la tête de réseau Fun Radio vers 1994, comme la loi l'y autorise désormais et par peur de rachat par un concurrent comme NRJ, absent dans le sud Seine-et-Marne. Jusqu'au début des années 2000, la station partage toujours la régie d'Evasion (HPI) et ses studios.
Elle finit par déménager dans ses propres locaux avec ses propres commerciaux, au 16 rue du Château. Elle obtient la gestion de l'émetteur de Sens (91 FM) dont la station, Radio Sens, également en difficultés, met la clef sous la porte. Lors de cette fermeture, l'émetteur de Sens a été disputé entre Fun Radio Bourgogne, ex-Radio Gibus en plein essor, et Fun Radio Seine-et-Marne, plus proche géographiquement mais non localisé en Bourgogne. C'est finalement cette dernière qui a été choisie. Notons que de 1987 à 1990, Fun Fontainebleau et Fun Sens avaient déjà réalisé des opérations conjointes.

Les animateurs successifs de la tranche locale dans les années 2000, sont Thomas (ex-Radio Cerise) puis NK.

Faute de rentabilité, et malgré de nombreux investissements en matériel et locaux, la station ferme définitivement en 2006. Fun Radio émet désormais en passif en Seine-et-Marne et à Sens.


Promo fréquence
(Jingle - 1987)

Promo fréquence
(Jingle - 1987)


Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir



- Ses photos




> Vous avez d'autres informations ou documents sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2018 - Reproduction interdite sans autorisation