4859 radios référencées
Radio Tartasse (03)
| Fiche | Histoire | Logos | Photos |

Ville : Marcillat-en-Combraille
Début : 1981


En décembre 1981, un instituteur passionné de radio, Jean-Yves AUCLAIR à la suite d’un pari et avec l’aide de Gérard DUCOURTIOUX installe un émetteur de 2 watts dans une boîte de biscuits, à son domicile, proche du bourg de Marcillat-en-Combraille, chef-lieu de canton d’environ 900 habitants.

La première émission a lieu le 9 décembre 1981.
Cet émetteur réglé alors sur 101.5 MHz FM assure une émission quotidienne de 19h à 20 h grâce à des animateurs bénévoles de Marcillat et de sa région (environ une dizaine).

Début janvier 1987, la Municipalité de Marcillat-en-Combraille prête un local dans le bâtiment de la mairie afin d’y installer un studio. La première émission depuis le Donjon a lieu le 15 janvier 1987 et Radio-Tartasse devient un secteur d’activité du Centre Social Rural de Marcillat-en-Combraille. Grâce aux bénéfices réalisés lors de bals et de thés dansants, il a été possible d’acquérir du matériel dont une table de mixage, un tourne-disques et un émetteur de 20 watts au début de l'année 1988, ce qui a permis d'élargir le périmètre d’écoute. Le nombre des animateurs et techniciens bénévoles s’est sensiblement accru mais est encore parfois insuffisant pour assurer l’heure d’émission quotidienne.
 
En août 1988, il est procédé, avec l’aide des pompiers, à la mise en place d’une nouvelle antenne, ce qui a étendu l’écoute à tout le canton et même au-delà. Dès 1989, acquisition d’une nouvelle table de mixage, de micros neufs et d’un magnétophone.

Au cours du 1er trimestre 1990, un sondage organisé par Radio-Tartasse a permis de collecter 389 réponses (1100 questionnaires distribués) ce qui indiquerait qu’en période hivernale, Radio-Tartasse serait captée par environ 500 auditeurs. En août 1990, visite des représentants de France-Musique à l’occasion d’une émission réalisée à Pionsat, Puy de Dôme (9 km de Marcillat).

Le délégué régional du CSA conseille vivement de souscrire une demande d’agrément ce qui a été fait immédiatement et un dossier complet est adressé au Comité Technique Radiophonique de la Région Auvergne-Limousin début 1991.
 
Le 5 Janvier 1992, commémoration du 10ème anniversaire de Radio-Tartasse (toujours radio-pirate) .
Mais en avril suivant, Radio Tartasse est présélectionnée par le C.S.A. sur une longueur d’onde de 106.2 MHz FM.
Le passage sur cette fréquence est effectué le 16 juillet.
 
Le 23 septembre 1992, Radio-Tartasse devient enfin une station émettrice dûment agrée et participe à la "nuit bleue des radios F.M." (nuit du 22 au 23 septembre 1992). Il est alors procédé à l’achat et la mise en place d’un émetteur de 100 watts.

Et les ennuis commencent : une radio beaucoup plus puissante (RMC) émettant sur 106.1 MHz gêne considérablement l’écoute pour les environs. Une réclamation est adressée au Comité Technique Régional. Prenant en considération cette demande, le comité décide le déplacement de la station perturbatrice et autorise le passage de la puissance à 200 watts.

En mars 1993, une subvention d’installation est accordée permettant un renouvellement complet du matériel et par conséquent une amélioration des conditions d’émission de la station.
 
Le 11 septembre 1993, inauguration officielle de la station en présence de MM CLUZEL et BARRAUX, sénateurs de l’Allier, M. GRAVIER député de la circonscription, de Mme SIKORA député suppléant du Puy de Dôme, de monsieur Jean-Claude GROBAUD, Président du Centre Social Rural de Marcillat.
 
29 novembre 1993, Radio Tartasse participe à l'émission télévisée "la Grande famille " sur Canal+, c'est Gérard Ducourtioux qui a représenté la station lors de cette émission.
 
1er décembre1993, FR Auvergne télévision a réalisé un reportage sur Radio Tartasse qui a été diffusé le 27 décembre 1993 : émission retransmise de nouveau le 27 février 1994 sur FR3 Auvergne et FR3 Poitou-Charente.
 
26 août au 1er septembre 1996, voyage à Wadersloh en Allemagne avec l'association de jumelage de Marcillat, visite des studios de" Radio Warendorf "
 
Le 6 mars 1997, assemblée générale des bénévoles de Radio Tartasse, en présence de M.Jean-Claude Grobaud, président du Centre Social de Marcillat-en-Combraille, dont dépend Radio-Tartasse. Les animateurs souhaitent récupérer la fréquence et devenir association autonome indépendante, le centre Social refuse et le fondateur Jean-Yves Auclair démissionne. L'équipe de bénévoles décide de  poursuivre les émissions.
 
Un représentant de "Radio Tartasse " siègera désormais au Conseil d'Administration du Centre Social Rural de Marcillat.
 
Le 9 décembre 2001, Radio Tartasse fête ses 20 ans.

Début 2003
acquisition et installation d'un digiplexeur afin d'améliorer le confort d'écoute et demande au CSA l'obtention d'un code RDS : RADIO TARTASSE.

28 mai 2003 émission en direct et en public du Centre Social d'un programme de France Culture réalisé avec  Radio Tartasse avec pour thème " la retraite en milieu rural ", animé par Jean Lebrun dans le cadre de son émission  " Pot au feu ".
 
28 octobre 2003 projet de restructuration des programmes : Christophe Métayer propose d'émettre de 7h à 21h. les programmes seront confiés à un système de radio automatisé par ordinateur et programmés par Christophe. L'émission en direct de  19 à 20h est conservée.
 
Mars 2004 installation d'une antenne 2 dipôles plus performante. Installation qui s'effectua en un temps record grâce à l'aide de monsieur Blin, couvreur qui prêta gracieusement son concours et à la location d'une grue.
 
Début août 2004 : préparation de la nouvelle programmation dans laquelle seront inclus des chansons, sketchs, musique et chroniques diverses réalisées par les bénévoles, de façon à établir une grille quotidienne. Lors de la réunion du 7 septembre 2004, il a été décidé que Christophe Métayer sera chargé de la marche technique et de la programmation musicale de la station.
 
4 décembre 2004, première émission journalière en continue de 7h à 21h.
 
Début 2005 visite d'une délégation de la République du Mali comprenant des autorités administratives de ce pays ainsi que du compositeur Ali Farka Touré . Il est fait don de l'ancienne table de mixage à la station de radio de Niafunké.
 
Fin août 2006, l'émetteur tombe en panne, sans espoir de possible réparation, (mis en service 1988 ). Un émetteur neuf a été acquis et mis en route très rapidement
 
Novembre 2006 l'ouverture de l'antenne a lieu de 7h. à 24h. (sans publicité ).
 
Tous les 5 ans doit être renouvelée l'autorisation d'exploiter un service de radio M.F. .
 
Début 2007 dépôt  par Radio Tartasse d'une demande de reconduction de la fréquence.
Reconduction accordée pour 5 ans le 12 septembre 2007.

Nous n'avons pas encore de sons de cette radio. Contactez-nous


Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir



- Ses photos




> Vous avez d'autres informations ou documents sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2018 - Reproduction interdite sans autorisation