4662 radios référencées
M Radio - (Radio Montmartre - Montmartre FM - MFM - MFM Radio) (75)
| Fiche | Histoire | Sons | Logos | Publicités | Photos |

Ville : Paris
Début : 1981



Radio locale parisienne créée à Paris en 1981 par Guy NOEL (un ancien de l'ORTF et ancien directeur général de Radio Caraïbes International) et Claude VANISCOTTE sur 90.7 MHz. Ils achètent un émetteur de 100 W et font installer une antenne.
Radio Montmartre a alors pour directeur des programmes Raymond MARCILLAC (ex journaliste sportif à l'ORTF). Il anime une revue de presse le matin.
Guy NOEL et Claude VANISCOTTE animent l'antenne toute la journée et enregistrent pour la nuit. Claude VANISCOTTE prend les tranches 7h-9h, 12h-14h et 20h-22h.

Elle vise un auditoire âgé, quelque peu délaissé par les radios FM. Le programme musical est essentiellement constitué d'anciennes chansons françaises, à une époque où les radios et télévisions diffusaient des chansons anglo-saxonnes.

Le 13 juin 1982,
elle organise son premier gala au Cirque d'Hiver Bouglione. Elle a ses studios au 19 rue Burq, sur la Butte de Montmartre, dans le XVIII ème.

Elle émettra ensuite successivement sur 90.7 MHz, puis 90.7 MHz et 103.9 MHz, puis sur 102.7 MHz.

On compte parmi les animateurs de l'époque Minouche BARELI, Irène HILDA, Jacques TREMOLO, Roger BRECOURT, François DEGUELT ou encore Anne-Marie DUVERNEY.
La radio rencontre rapidement un grand succès en région parisienne. Un "club Loisirs Radio Montmartre" est créé, il regroupe quelque 1500 membres. Ce club organise des thés dansants, des croisières sur la Seine ou la Marne, des visites des châteaux de la Loire, etc...

Forte de son succès, la station essaime dans 16 villes de province et à Mouscron en Belgique.
En 1986, le fourreur parisien "Pierrot Le Loup" alias Pierre MOUSELLI  prend la place de Guy NOEL, qui quitte la station pour des raisons personnelles. Le nouveau directeur s'intéresse par ailleurs à une radio arménienne.

La radio rencontre des difficultés. De grands changements dans la gestion interne sont entrepris. On compte, parmi les nouveaux venus, Pascal SEVRAN, producteur d'une émission et directeur des programmes durant un certain temps.

En février 1993, elle est placée sous le contrôle d'un administrateur judiciaire.
Le Tribunal de Commerce doit statuer en mars 1994 sur 4 candidats à la reprise des 17 fréquences de Radio Montmartre (qui couvre 15 à 16 millions d'habitants) :
- le groupe NRJ,
- André ROUSSELET (fondateur de la chaîne de télévision Canal +) via les taxis G7,
- la société de matériel d'alarme CEDI,
- RMC.
Le groupe Havas, dont la filiale IP (Information et Publicité) est chargée de la publicité de la station n'a pas fait d'offre.
La SOFIRAD se propose de consacrer 150 millions de francs sur plusieurs années. Elle profite de la Loi Carignon qui a été revue et veut créer Nostalgie 2, en reprenant Radio Montmartre.

Le 25 mars 1994, Jean-Noël TASSEZ, directeur général de RMC et Jean-Louis DUTARET, président de la Sofirad (dont RMC est une filiale à 83%), annoncent avoir acquis 75,03 % de la Cirtes, société gérante de Radio Montmartre, pour 10 millions de francs. Tout le monde est stupéfait, notamment le CSA qui n'a pas été averti. En avril, en dépit des pressions de Jean-Louis DUTARET, ami du ministre de la Communication Alain CARIGNON, le CSA retient NRJ comme repreneur de la Cirtes. En définitive, le 30 mai 1994, le tribunal de commerce se prononce en faveur du plan de continuation Cirtes-RMC. Le CSA s'incline devant cette décision.

Le 11 juillet 1995, le CSA autorise la SA Cirtes à changer le nom de Radio Montmartre en "Montmartre FM". La radio continue à se développer en province, notamment en ralliant des radios locales indépendantes ou déjà affiliées à d'autres réseaux.

En mars 1998, nouveau rachat : lors de la dislocation du groupe RMC, Montmartre FM est rachetée par LV & Co pour 47 miilions de francs. Cette société est propriété de Gérard LOUVIN, associé à Etienne MOUGEOTTE, Ian TRAVAILLE et à Jean-Pierre FOUCAULT, qui possède déja Voltage FM à Paris depuis 1994 et qui est producteur de nombreuses émissions télé grand public, principalement sur TF1. Gérard LOUVIN n'est pas très chaud pour reprendre Montmartre FM mais il se laisse convaincre par Ian TRAVAILLE.

En septembre 1998, Gérard LOUVIN nomme à la direction de la station, Ian TRAVAILLE (ex-KISS FM), à l'antenne, Luc POURRINET (ex-RVS, Kiss FM, RTL) , à la programmation, Jean François VILLETTE (ex RMS, Vibration, Voltage, NRJ et Chérie FM Océan indien, Radio Star Méditerranée, RMC) et la direction technique, Nicolas GRATIEN. La station voit de grandes signatures de la radio, comme Jean Pierre FOUCAULT le matin et Hervé POUCHOL en fin d'après midi, arriver à son antenne.

La radio prend un concept commercial 100 % musical, ciblé adulte, s'inspirant d'un format proche de Nostalgie, avec principalement des titres des années 70 et 80, fortement populaires, et en majorité francophones. La radio est renommée "MFM", accompagné du slogan "M comme Montmartre" durant la transition.
Elle se dote d'une matinale forte, notamment à Paris où l'information trafic prend de l'importance à l'antenne. Elle compte comme animateurs à cette période : Frédéric FEDER, Jean-Pierre FOUCAULT, Carole VARENNE, Hervé POUCHOL, Christian FLAMIAT.
La station est alliée au GIE Les Indépendants pour la publicité au national et est commercialisée par la régie publicitaire de Ian TRAVAILLE, ITPdP.
Elle possède 57 fréquences et elle escompte atteindre 1.5 % d'audience cumulée nationale en novembre-décembre 1998, puis 2 % mi juillet 1999 et 2.5 % mi-janvier 2000. Elle vise l'équilibre financier à l'été 1999. En novembre 2000, le pôle médias de LVMH (DI Group) entre dans le capital de LV & CO avec 33.34%.
Jean-Marc MORANDINI, venu de NRJ, la dirige, conjointement avec Christophe SABOT jusqu'à fin 2001, date à laquelle ce dernier rejoint le groupe Europe 1.

La radio continue aujourd'hui à développer son réseau en province. Le CSA n'hésite pas à lui attribuer de nouvelles fréquences, afin de réduire le monopole des 3 grands groupes radiophoniques français (RTL, Europe 1, NRJ). Le groupe LV & Co aimerait en effet entrer dans la course. Elle tente d'ailleurs d'acquérir des radios locales de province, malgré les réticences du CSA, qui protège leur indépendance.

La radio garde une audience très confidentielle, notamment à cause de sa faible couverture et de sa faible notoriété. Le groupe Lagardère est sur les rang pour la racheter (elle est d'ailleurs hébergée en août 2003 dans les locaux d'Europe 1, après avoir eu ses locaux rue Euler), mais finalement, le groupe LV & Co décide de sursoir à la vente.

En 2002, le groupe Lagardère avait pris 20% du capital de LV & Co et envisageait de monter très vite à 100%. Le CSA avait conditionné cette vente à la cession par LV & Co de la radio Voltage, le groupe Lagardère ne pouvant détenir une radio indépendante de catégorie B.

LV & Co doit trouver un autre repreneur.
En 2004, elle quitte les locaux du groupe Lagardère, rue François 1er et emménage avenue du Président Kennedy, près de la Maison de Radio France.
La commercialisation des espaces publicitaires est assurée par la régie de NRJ Group, NRJ Global.
Les programmes évoluent et en avril 2007, Mike WAGNER, ex-directeur d'antenne de Chérie FM et Nostalgie, prend ce même poste à MFM.
Elle change de logo et prend le claim "Music and smile".

En août 2006, Macha BERANGER, amie de Gérard LOUVIN et aujourd'hui décédée, rejoint  MFM après son éviction de France Inter. Elle reste quelques mois à l'antenne en soirée jusqu'en 2007.

En 2008, LV & Co change d'actionnaire, la société New Co en prend le controle.
New Co est controlé par le fond de placement Média Eight Conseils, dirigé par Jean-Philippe CARTIER.

En 2009, elle adopte le claim "Mix Variété et Pop". Cette même année, elle ferme son antenne locale de Nantes.
 
En 2010, MFM n'est plus qu'un flux musical sans animation hormis la matinale animée par Pascal HERNANDEZ.

En mars 2010, elle prend le claim "la radio variété-pop" et le slogan "sur MFM, la star c'est la musique". Les titres les plus anciens sont écartés et une programmation pop-rock assez classique est mise en place. Mike Wagner quitte MFM et revient dans le groupe NRJ.

En juillet 2010, après de très longues années d'errance à la recherche d'un repreneur et un essai infructueux avec Lagardère, MFM est finalement reprise par le groupe lyonnais Espace Group, fondé en 1987, dirigé par Christophe MAHE et à la croissance fulgurante.
Espace Group est composé de Radio Espace à Lyon, de Jazz Radio (partout en France), de La Radio Plus (en Rhône-Alpes), GénérationsParis et à Lyon), Alpes 1 (dans les Alpes du Sud et à Grenoble), RVA (en Auvergne), ODS Radio et Virage Radio (en Rhône-Alpes).
Le montant de la transaction serait supérieur à 10 millions d'euros selon le quotidien Le Progrès. Propriétaire de nombreuses radios locales en région Rhône-Alpes  et situé dans des locaux flambants neufs à Lyon Confluence, le groupe promet que la radio sera toujours pilotée depuis Paris. Fort de son succès sur les programmes locaux, il entend par ailleurs enrichir le contenu des programmes de MFM, aujourd'hui purement musicaux. A l'été 2010, MFM semble adopter par ailleurs une programmation musicale 100% française et prend la dénomination "MFM Radio".
Elle dispose d'une soixantaine de fréquences, réparties principalement dans l'Ouest, le Centre, le Massif Central, le Sud-Ouest et le Sud-Est.. Elle réalise une audience de 600 000 auditeurs.

En septembre 2010, elle prend le claim "Ma French Musique", se repositionnant sur un format 100% chansons françaises.

En 2011, Marc TOESCA anime l'émission Génération Toesca de 19h à 20h en semaine et de 22h à minuit le samedi.

En septembre 2014, MFM Radio est de retour à Paris. Elle partage ses locaux avec Générations, la radio de Paris d'Espace Group, près de la Gare de Lyon. Ce retour à Paris doit permettre à MFM Radio d'attirer des vedettes à son micro que ce soit des animateurs ou des invités en studio.

Le 1er septembre 2014, Evelyne ADAM ((ex France Bleu) intègre la nouvelle grille de rentrée de 20h00 à 23h00 avec "Allo Evelyne".
Rappelons qu'Evelyne ADAM y fit ses débuts en radio, quand Pascal SEVRAN en était le directeur.
Elle quittera la grille de rentrée en 2016.

En 2014-2015, Julien FREGONARA est le directeur d'antenne et le directeur général.
En 2015, MFM retrouve le point d'audience national avec 534 000 auditeurs.

En septembre 2015, MFM refond sa matinale avec l'arrivée d'Alexandre DEVOISE le matin de 6hà 9h (le grand réveil) et de Bernard MONTIEL de 9h à 12h (M comme Montiel).

En 2016, Cyril FERAUD, l'animateur télé de France 3 fait ses premiers pas en radio sur MFM et animera un jeu de 12h à 13h (Midi avec vous) et Patrick SABATIER, l'animateur et producteur de télévision, rejoint la station avec l'émission Samedi Sabatier de 12h à 13h.

Elle dispose en 2016 de plus de 100 fréquences en France et rassemble 550 000 auditeurs quotidiens, avec une audience plutôt féminine.

Egalement en RNT à Marseille et à Nice, et bientôt à Lille, Lyon et Strasbourg.

En Juillet 2017, MFM Radio demande à changer de nom. Selon nos informations excluvives, il aurait dû s'agir de M France Radio. Le service public ayant jugé le nom trop proche de Radio France et source de confusion, un recours est formé. En décembre 2017, elle se voit autorisée à simplifier son nom en M Radio sans le préfixe "FM" (à l'image de Chérie FM devenue Chérie).

En avril 2015, est lancée une web radio, via un site internet qui reprend la programmation de l'époque Radio Montmartre : des chansons populaires des années 30 aux années 50 (Edith PIAF, Berthe SYLVA, Georgette PLANA, Charles TRENET, MISTINGUETT, Yves MONTAND, Juliette GRECO, Michel CHEVALLIER, les frères Jacques...) : www.radiomontmartre.fr

M Radio
Direction :

Julien FREGONARA : directeur général
Nicolas PETIT : directeur d'antenne, responsable des partenariats

Slogans :
- Montmartre FM, la vie est belle
- La radio des Tubes

- 1998: M comme Montmartre
- 2000: Les mélodies qu'on aime
- 2004: Au coeur de la musique
- 2007: L'émotion partagé
- 2008 : Musique and Smile
- 2009 : Le Mix Variété Pop
- 2010 : Ma french musique
- 2011: 100% Musique française
- 2013: 100% Chanson française
- 2014: Vos plus belles chansons françaises

M Radio
50 Avenue Daumesnil
75012 Paris

www.mfmradio.fr/


Intervention Guy Noël
(Intervention - 1981)

Top horaire
(Top horaire - 1996)

MFM
(Jingle - 2000)


Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

2007


- Ses publicités
- Ses photos




> Vous avez d'autres informations ou documents sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2018 - Reproduction interdite sans autorisation