4788 radios référencées
Fréquence Bulle - 88.6 - Fun Radio Reims (51)
| Fiche | Histoire | Logos | Publicités | Photos |

Ville : Reims
Début : 1984
Fin : 1986


Radio locale privée de Reims créée en 1984.

Surnommée la Nouvelle Radio à ses débuts, 88.6 aurait dû s'appeler Fréquence Bulle. Elle apparaît le 22 août 1984 à 9h00 (la porteuse, elle, ayant démarré dès le 18 août).

A sa naissance, la station bouscule le paysage radiophonique rémois, en particulier RCM, la station leader de l'époque.
Créée par des anciens de Radio Magnum et dirigée par  Jean-Pierre BRUNOIS, elle est baptisée le 7 décembre 1984 dans les caves du champagne Canard Duchène par Jean François LAMOUR (médaille d'or du sabre au JO de 1984).

Une concurrence très sévère à base de sondages complaisants et de campagnes de pub va alors commencer avec RCM. Repiquage de concepts, dumping sur les tarifs pub, débauchage d'animateurs, et procès aggrémentent également cette compétition qui n'a rien d'amicale.

88.6 se veut une radio professionnelle et emploie jusqu'à 21 salariés sans aucun bénévole. Très active au niveau local, elle sponsorise les avant-premières au cinéma, les concerts, les manifestations sportives. Elle cible tout de suite et uniquement les moins de 35 ans.

La station diffuse les infos de Chic FM, le réseau de Robert Hersant, sans pourtant en reprendre ses programmes. Elle fait aussi de l'information locale avec une dizaine de journalistes dont beaucoup poursuivront à Radio France Champagne (dont Violaine Ill Menettrey, aujourd'hui sur France Bleu en national). Le style de 88.6 est très professionnel, plus que celui de RCM encore.

Elle est homologuée le 22 mars 1985 malgré son refus de s'arrêter sur ordre de la Haute Autorité le 30 octobre 1984 comme 3 autres radios rémoises.

La station participe à une expérience de TV locale le temps d'un week-end les 26 et 27 janvier 1985 : 88.6 TV propose de 18h00 à 19h00 (19h30 le 27) un journal télé, des clips et un débat sur la TV et le cinéma (le 26) et la TV et le sport (le 27). Cette éphémère TV est diffusée uniquement dans la galerie marchande où se situent les studios, la galerie de l'Etape, grâce à des TV internes. Cette expérience s'inscrit dans le contexte de l'époque où l'on parle de plus en plus de TV locales privées. 88.6 s'associera d'ailleurs au projet national RATV.

En juin 1985, la station crée le groupement de radios Média Force, concurrent direct du groupement Radio Plus de RCM. Elle réussit à fédérer Rethel FM, 91.4 à Laon, Radio Épernay Champagne et FMC à Châlons.

Le 7 janvier 1986 commence une campagne d'affichage dans Reims, notamment pour l'émission de Violaine de 16h00 à 20h00. Le 31 mai 1986, elle organise, avec la ville de Reims, un concert géant au stade Delaune avec Jimmy Cliff, Les Communards (avec Jimmy Sommerville),…des trains spéciaux sont affrétés au départ de Paris. Cet événement est précédé de concerts avec des groupes régionaux la veille à la patinoire. On entendra même de la pub pour cette événement sur RTL.

Le 1er novembre 1986, en réponse à RCM qui est devenue NRJ, 88.6 se franchise FUN sur sa fréquence de Reims. Elle ouvre une antenne FUN à Châlons sur 100.1 Mhz à la mi-novembre (ex-FMC), puis à Épernay sur 102.6 Mhz le 30 décembre 1986 (ex-Fréquence Passion) et enfin à Troyes sur 97.3 Mhz en octobre 1987. Les FUN de Châlons et d'Epernay deviendront en 1990 NRJ. A noter que du 21 novembre 1986 au 12 décembre 1986, 88.6, devenue FUN, émet en plus sur la fréquence 90.5 Mhz, une fréquence qui a hébergé successivement avant elle pour des durées plus ou moins longue Radio Phare, Big FM, Europe 2/Radio Magnum, VOA, Aventure FM, Maxximum. Cette fréquence est finalement attribuée officiellement le 10 juin 1992 à Radio Cigale).

Malgré son rattachement au réseau FUN, la station réalise à ses débuts un programme 100% local. Ce n'est qu'à partir du 5 octobre 1987 qu'elle commence à diffuser le programme national par satellite.

Au début de l'année 1990, Jacques Moretti et Etienne Le Du rachètent Média Force et créent la régie Contact qui gérera dorénavant Fun sur 88.6 Mhz, Europe 2 sur 89.9 Mhz (à la place de Radio Nostalgie) et Skyrock sur 97.7 Mhz (à la place de Radio Ambiance). Fun et Skyrock se contentent alors du programme national avec insertion de pub locales ; seule Europe 2 réalise de vrais décrochages locaux (mais Europe 2 est à l'époque une banque de programmes identifiée et pas un réseau). Les stations Fun de Châlons et d'Epernay ne sont pas rachetées par Contact et deviennent NRJ en passif le 11 juin 1990 au moment où NRJ Reims (96.1) devient Skyrock.

A la suite du Communiqué 34, Fun devient passive sans pub locale et le 5 mars 1991, elle passe en catégorie D sur 101.7, signant ainsi la fin de "88.6". Europe 2/RMS (dossier présenté par la SARL RMS 3) est quant à elle retenue sur 88.8, mais Skyrock (dossier présenté par la SARL Contact Distribution) n'obtient aucune fréquence.



Nous n'avons pas encore de sons de cette radio. Contactez-nous


Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir



- Ses publicités
- Ses photos




> Vous avez d'autres informations ou documents sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2018 - Reproduction interdite sans autorisation