4466 radios référencées
Radio 5 - Radio 5 progr. Métropolys - Radio 5 progr. Maxximum - M40 - RTL 2 (05)
| Fiche | Histoire | Sons |

Ville : Gap
Début : 1981
Fin : ?



En 1981
, René BERTOLOTTI, un radio-électricien passionné de radio, voyant les radios pirates se multiplier sur le territoire français, décide de fonder sa propre radio à Gap. Il souhaite proposer de l'information locale et des programmes musicaux. La radio commence à émettre clandestinement depuis un grenier situé dans le centre de la ville, sur 104 MHz, qui est alors la dernière fréquence utilisable de la bande FM. Radio 5 est née. L'émetteur est situé sur les hauteurs de Gap, dans le village de Romette, et peut ainsi couvrir une large zone jusqu'à Embrun. La radio prend pour indicatif "Rondo Veneziano", du groupe du même nom.

Véritable radio de proximité, Radio 5 propose des émissions "bien du pays" : groupes folkloriques, musiciens locaux, émissions en patois gavot, retransmissions des matches de foot et de hockey-sur-glace, infos locales, petites annonces et reportages sur le terrain. Ses programmes musicaux, quant à eux, sont éclectiques et peuvent satisfaire aussi bien les jeunes de 15-20 ans que les personnes âgées, sans oublier les auditeurs d'âge moyen.
Elle propose en effet des émissions pour tous les âges : enfants, ados (type hit parade), ménagère de 30 à 60 ans, et aussi troisième âge (accordéon, succès du début du XXe siècle). On trouve également, sur Radio 5, une émission de musique classique, une émission de jazz, une émission de salsa. Lors des élections, Radio 5 joue aussi la carte politique, en invitant les élus et en retransmettant, en direct, les résultats depuis la préfecture, en collaboration avec le quotidien local et régional, le Dauphiné libéré. Chaque année, elle retransmet en direct les échos du Festival de Cannes.

Le personnel de la station est composée de quelques jeunes salariés, mais surtout de nombreux bénévoles. La radio rencontre rapidement un grand succès, sur une région où les ondes moyennes sont mal reçues et où seule Radio Monte-Carlo arrive à couvrir, grâce à son très puissant émetteur situé dans le département voisin de Alpes de Haute-Provence, à Roumoules.

À partir de 1983, Radio 5 émet 24h sur 24, ayant recours la nuit à un magnétophone à cassette pouvant diffuser cinq cassettes dans un ordre aléatoire, et un magnéto à bobines de 3 h par piste (4 pistes). Elle s'abonne par la suite à l'AFP audio, mais continue à réaliser de nombreuses émissions en direct et rencontre un assez grand succès, auprès de toutes les générations d'auditeurs, de 7 et 77 ans.

En 1984, la Haute Autorité finit par lui reconnaître une existence légale, en lui attribuant une fréquence, le 92,9 MHz. A la même période, lors de l'autorisation de la publicité, Radio 5 choisit d'abandonner son statut de radio associative pour devenir une radio privée.

La radio est, un beau jour, contrainte de changer de site d'émission et de passer par TDF. Ses studios déménagent également près de la gare SNCF de Gap. Elle connaît de grosses difficultés financières et ne peut résister longtemps aux sirènes des réseaux : elle passe un accord de franchise avec le réseau Métropolys. La concurrence se faisant plus rude, elle se voit accorder la mise en place d'un relais pour diffuser dans la vallée du Buëch et le Laragnais, au sud / sud-ouest de Gap.

L'audience étant en baisse et les difficultés financières s'accroissant, elle est cédée à la CLT (propriétaire de RTL), qui en fait un relais du réseau Maxximum, qui devient plus tard M40 puis RTL2. Aujourd'hui passive, RTL2 diffuse toujours sur 92.9 MHz à Gap.




Les nuits magnétique
(Jingle émission - 1982)

Maryse et papy Muzol
(Intervention - 1983)

Chaban Delmas
(Jingle - 1985)


Nous n'avons pas encore de logos de cette radio. Contactez-nous



> Vous avez d'autres informations ou documents sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2018 - Reproduction interdite sans autorisation