4788 radios référencées
Radio CapSao (Radio Charpennes Tonkin - RCT - RCT CapSão) (69)
| Fiche | Histoire | Sons | Logos | Publicités | Photos |

Ville : Villeurbanne
Début : 1982


RCT est née au début des années 80 comme outil de communication sociale sur le quartier Charpennes Tonkin de Villeurbanne.

L'un des fondateurs est Bernard DAUTANT.

Avec le soutien de plusieurs partenaires associatifs, la radio commence à émettre au printemps 1982. Son projet se défini peu à peu autour de l’écléctisme musical, l’info locale, les actions pédagogiques, la participation des associations, la création sonore et une certaine fidélité à l’esprit libre des premières années...


Dès 1985, au MIP de Cannes, elle reçoit un prix de création sonore pour une mise en production de contes et chansons pour enfants. La radio avance peu à peu vers un projet plus ambitieux et plus professionnel tout en restant d'essence associative. Des formations encadrées par France Culture et RMC sont mises en place avec l'aide du Ministère de la Jeunesse et des Sports. RCT pilote même un stage de réalisation radio sur le festival de Jazz à Vienne en 1987. Son slogan devient à cette époque "La radio en liberté".

En 1989, RCT créé KLACSON, son label de production. L'apprentissage de la production apparait comme trés formateur pour le niveau général des programmes. La même année, RCT publie deux nouvelles éditions de contes pour enfants saluées par la critique. C'est aussi cette année-là que RCT, en compagnie d'autres radios de la région, se rend en Roumanie et participe à la mise en place d'une radio à Timisoara. Cette dimension de solidarité et de défense des droits de l'homme est intrinsèque au concept de « La radio en Liberté ». RCT est aussi l’un des premiers lieu d'expression de la communauté black sur Lyon.


Au début des années 90, RCT se dote d’outils informatique pour l’antenne (elle est l'une des premières radio à être équipée). Ce système permet alors de renforcer l'identité et le professionnalisme de la radio. La dimension « d'école de la radio » est de plus en plus reconnue. En 1992, RCT fête ses 10 ans d'existence. Des concerts (P.Verbaeke, Louis Sclavis, Blue bossa), des animations et une réception en présence de nombreuses personnalités ponctuent cet anniversaire.

Fort de son expérience de production depuis 1989, RCT est très active au sein de l’EPRA, banque de programmes mutualisant les programmes de RFI (Radio France International) et d'une centaine de radios associatives, ainsi que l'institut du monde arabe. Le but est de favoriser l'intégration des populations immigrées. Cette expérience permet un échange fructueux d'émissions entre des radios de l'hexagone et de mieux saisir les problématiques de l'intégration.

RCT relaye ainsi au plan national toute son expérience acquise autour du métissage vécu localement. RCT participe aussi pour l'EPRA à la couverture radio des premières rencontres des Cultures Urbaines à La Villette. La radio est au coeur des cultures qui animent l'agglomération (Hip hop), stimule l'émergence de mouvements culturels nouveaux (musique de film, techno) couvre les évènements de la cité (ASVEL basket, Folia, Eclats nova, Vivats, Masters de la vidéo), reste à l'écoute de ceux qui n'ont pas souvent la parole (artistes locaux, exclus sociaux), sort de plus en plus hors les murs pour réaliser ses émissions (Bartholdi, Brasserie de la poste, Pezner), promeut les cultures alternatives et initie des projets originaux (feu d'artifice soutenu par des programmes radio, feuilletons et création sonore, travail d'enregistrement des groupes régionaux avec la Master Box, "CD audio-multimédia" des 20 ans, CD des musiques issues de l'immigration en Rhônes Alpes...). RCT est un creuset culturel expérimental et une parole forte dans une cité en mouvement.

 En 1995, RCT commence la production d'oeuvres de création radiophonique et de feuilletons. Neuf pièces sont mises en chantier. Des comédiens sont embauchés. Les musiques sont originales ainsi que la plupart des scénarios et des bruitages. L'enregistrement et le montage sont réalisés avec les techniques les plus pointues dans le domaine numérique. Une large diffusion de ces créations est réalisée sur l'antenne de plusieurs radios en France. En 1997, RCT ouvre un espace quotidien aux musiciens de la région Rhône Alpes et commence à faire de la co-production musicale. Soutenus par plusieurs partenaires, un CD est produit et sort en 1999 sur le thème des « musiques issues de l'immigration en Rhônes-Alpes », véritable document de communication pour les médias.

La grille antenne se compose d'une matinale jusqu'a 09:00, puis d'un programme musical éclectique (style plus jeune que FIP, disparue de Lyon) avec des sons infos toutes les 20 minutes. Les bénévoles reprennent l'antenne à partir de 19:00 jusqu'a minuit (ou plus).
 
Au début du 21° siècle, RCT est une radio de proximité avec une forte raison d'être (18 ans d'existence), une radio moderne et solidaire ouverte sur le monde (site internet, nouveau système d'automatisation numérique), école de la radio mais aussi creuset de nouvelles cultures qui se définissent à travers son identité. On peut y entendre des concerts live en direct d'un restaurant, la retransmission de matchs, un décideur politique s'exprimer, mais aussi ceux qui sont marginalisés socialement. Des centaines d'associations, d'acteurs divers reçus représentent des milliers d'invités et près de 8 millions de minutes de programmes ! En terme de programmation musicale, RCT évolue peu à peu vers un format « Musiques du monde » avec le slogan « RCT, la musique de tous les mondes »;
 
En 2009, RCT s’adapte aux changements de la technologie, des habitudes du public avec Internet, etc. Elle renouvelle ainsi son format en restant fidèle à ses valeurs. Pour symboliser sa nouvelle dynamique plus thématisée autour de la « Musiques du monde lusophone et latino », programme complètement original et porteur sur Lyon, RCT change de nom et de slogan : elle devient RCT CapSao avec le slogan « Só Musica ». Ses nouveaux objectifs sont : développer le contenu des programmes, l’audience et les ressources. Ces ingrédients permettront à RCT CapSao d’être toujours active et présente à l’ère du « tout numérique », tout en fortifiant son rôle de radio associative, créatrice de liens entre les cultures locales et avec les pays du monde latin, au coeur même de sa mission de communication sociale de proximité.
Radio Cap Sao est une web radio créée en 2007 à saint Etienne.

En 2011, la radio se renomme Radio CapSao, abandonnant définitivement sa dénomination d'origine et affirmant davantage encore son nouveau positionnement sur les musiques latines uniquement.
Elle a rejoint par ailleurs le groupement publicitaire "Nova and Friends", tout comme sa petite soeur lyonnaise RTU (Radio Trait d'Union), dont elle partage les locaux au 151, grande rue de la Guillotière, dans le 7ème arrondissement.

En 2014
, elle commence à émettre à Paris grâce à une autorisation sur la RNT (Radio Numérique Terrestre).

En 2015, Christian PRIVAT est le responsable antenne et programmateur musical.
Alfredo DA SILVA est le président de la radio.

Radio Capsao
151 grande rue de la Guillotière
69007 LYON

www.capsao.com



La radio en liberté
(Jingle - )

La radio en liberté
(Jingle - )


Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

2016
Cliquez pour agrandir



- Ses publicités
- Ses photos




> Vous avez d'autres informations ou documents sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2018 - Reproduction interdite sans autorisation