5130 radios référencées
Radio FG - (Fréquence Gaie - Futur Génération - FG - Radio FG - FG DJ Radio) (75)
| Fiche | Histoire | Sons | Logos | Publicités | Photos |

Ville : Paris
Début : 1981


 Radio associative parisienne de la communauté homosexuelle créée le 10 septembre 1981. Ses initiales ont eu différentes significations, parfois pour essayer de ne pas se limiter à un public uniquement homosexuel : Fréquence Gaie, Futur Génération, Filles et Garçons
Elle prend la suite d'une radio pirate qui avait débuté en 1979 place des Vosges à Paris, dans l'appartement de Delphine SEYRIG, et qui a existé jusqu'en 1981.

A ses débuts, on trouve Patrick OGER qui finance les installations et loue un appartement rue de Belleville.
Le 4 juillet 1981, l'association Fréquence Gaie est créée avec Patrick OGER comme président et deux amis.
Patrick OGER, ne parvenant pas à rassembler des fonds venant des principaux acteurs du militantisme gay comme le CUARH ou le journal Gay Pied et ne pouvant faire participer les commerçants gay en raison de l'interdiction de la publicité, décide de financer l'achat de l'émetteur en Italie et l'installation du studio sous forme d'un prêt à l'association.
Fréquence Gaie émet pour la première fois le jeudi 10 septembre 1981 sur 90 MHz depuis un studio situé sur les hauts de Belleville, au 146 rue de Belleville.
Les 3 amis sont rejoints par une douzaine de bénévoles qui vont animer les émissions.
Les programmes ne sont pas très "pros" et chacun y vient pour parler de sa vision de l'homosexualité à travers des émissions à thèmes.
La programmation musicale est très diversifiée, passant du classique au jazz, du rock à la variété française, même si les icônes gays sont très présentes à l'antenne : David BOWIE, DALIDA, Amanda LEAR, la CALLAS ...
Quelques personnalités émergent à l'antenne : Pablo ROUY avec "le téléphone intime" et "les petites annonces" de Michel COQUET.
Le 2 octobre 1981, elle bénéficie d'un gala de soutien au Bataclan, lui assurant la sécurité sans faire appel à la publicité.
L'équipe devient alors très nombreuse et des dissensions apparaissent alors sur la main mise de Patrick OGER sur la station. Le 22 novembre au soir, lors d'une assemblée générale houleuse, Patrick Oger interdit l'accès à son appartement, qui est le studio de la radio, à certains membres de l'équipe.
Fréquence Gaie restera ainsi muette quelques jours et reprendra ensuite ses émissions.
Le 14 novembre 1981, Fréquence Gaie émet désormais en stéréo et augmente sa puissance à 100 W.
Une AG le 23 décembre 1981 élit un nouveau bureau, avec Patrick OGER écarté de la présidence, devenant ...vice-président. Luc-Olivier BEZU, plutôt consensuel, est élu pour le remplacer.

La premiére période (1981/1984), réellement "Fréquence gaie".
Parmi les journalistes, on retrouve; Gilles CASANOVA, Geneviève PASTRE, Jeffrey CANCEL, Andrew COZ, Alain LEROY, ...
Les rendez-vous décapants :

7h / 9h : "les jardins d'acclimation" : infos et musique kitsh. On y entend Jean Luc Lahaye pour la première fois, repéré ensuite par NRJ, dont les 1ers studios sont à deux pas de ceux d'FG.
9h / 11h : "Radio service" : Musique, infos pratiques, petites annonces d'entraide de vente d'achats, avec une bonne ambiance et une réalisation pro, très rare à l'époque. L'émission est présenté par Spirou et Nathalie ; au standard on trouve le rire de Callixte. Un état d'esprit bien au-delà de la communauté gay, que personne n'a réussi à retrouver ensuite.
11H : FG laisse la place à sa co-locataire Arc En Ciel, la radio des Arts et du spectacle, désignée par la Haute Autorité pour partager la fréquence. Jean Luc DELARUE, alors tout jeune, y a fait ses débuts.
13h / 17h : FG reprend l'antenne avec des émissions thematiques, notamment l'émission "Why Not ?", un programme très pointu de New wave et de rock.
19h : le grand journal.
20h : les grandes soirées, qui partent dans tous les sens, notamment les PAPS (petites annonces plan sexe) de Michel COQUET partant dans Paris à moto vérifier si les hommes qui téléphonent disent la vérité sur leur physique !

De 1982 à 1984, Geneviève PASTRE, écrivain et philosophe; en est la directrice.
Durant ces quatre années, la radio connaît aussi des manques d'argent et des conflits de personnalités. La radio a pourtant réussi à rester en vie.
Elle devient une société sous le nom de Future Génération, le magazine 'Gaie Pied" en étant l'actionnaire principal.

Dans l'équipe, on retrouve : Jean-Luc BERTIER, Pablo, Alex TAYLOR, Christophe VIX-GRAS, Guillaume DUSTAN, ....

Au cours des années, bien que restant dédiée à la communauté homosexuelle, FG se spécialise de plus en plus au niveau musical en se dédiant aux musiques électroniques et aux rendez-vous branchés de la capitale à qui elle fait souvent référence. 

En novembre 1990, elle est reprise par Henri MAUREL, qui préside l'association Fréquence Gaie.
Antoine BADUEL arrive en octobre 1991.
Michel PILOT (ancien animateur sur Radio Val de Loire à Blois, animateur et producteur délégué à France Inter et passionné par la musique électronique) prend la direction d'antenne de la station de 1991 à 1994, sur proposition d'Henri MAUREL.
La station était constituée d'une équipe de bénévoles ; elle manquait de moyens et Henri MAUREL voulait davantage la structurer.
FG diffusait de la techno dans deux de ses émissions animées par Patrick ROGNANT (directeur de la programmation), dont l'émission "Rave Up" le samedi soir. L'émission annonçait les raves-parties en Ile de France.
FG faisait suite à Future Génération, qui s'était arrêtée d'émettre durant un an.
Antoine BADUEL s'occupe alors de la partie commerciale et marketing de la station. Il termine alors son cursus dans une école de commerce de Reims.
Patrick ROGNANT créé plusieurs émissions dont l'hebdomadaire "Happy Hour" avec comme réalisateur Jean-Yves LELOUP, puis Didier SINCLAIR (ex-NRJ Montpellier, Fun Montpellier).
Des bandes de musiques très éclectiques complètent ces émissions en direct en tournant en boucle.
Puis des cassettes d'enregistrements de soirées dans des clubs, dont le Boy (ancien club parisien ouvert par Philippe FATIEN, futur propriétaire du Queen aux Champs Elysées et situé rue Caumartin à Paris), des raves-parties, de la techno vont remplacer ces cassettes VHS qui passaient tous les styles de musiques, des débats ...
La radio joue désormais plus de musique techno et d'électro... et se donne une couleur musicale clairement identifiée.
Didier SINCLAIR, alors DJ, arrive à l'antenne et anime alors des émissions en mix. La radio ne compte pas encore de salariés.
Les DJ enchaînent alors à l'antenne leurs mix. Ces artistes arrivent avec leurs disques et jouent ce dont ils ont envie.
Une spontanéité et une fraîcheur apparaissent donc au micro. La culture underground de ces artistes dans la grille de la station apporte une ouverture sur la house, la techno ...
"FG, la radio des scotchés" accueille une scène DJ très large, émergente et créative. En quelques années, ils vont tous venir sur FG.

Le 5 septembre 1992, FG passe sur 98.2 MHz à Paris.

En 1994, FG déménage ses studios et s'installe rue de Rivoli.

En 1997, elle choisit un mode d'exploitation commerciale et adhère au GIE Les Indépendants ; son autorisation est renouvelée auprès du CSA en catégorie A (radio associative).
En 1998, FG lance son site internet et participe au lancement de la Technoparade à Paris.

En 2001, elle quitte son statut de radio associative pour devenir une radio privée. Sa nouvelle catégorie (D) lui permet de se porter candidate pour les prochaines attributions de fréquences en province. Elle espère ainsi développer un réseau. Paradoxalement, le CSA, qui a pourtant autorisé ce changement de catégorie, semble réticent au développement d'un n-ième réseau, dans un paysage radiophonique français saturé. FG a néanmoins obtenu des fréquences à Reims, Epernay, Amiens et Poitiers.
Au printemps 2002, radio FG est victime d'une tentative de prise de contrôle capitalistique de Vortex (société éditrice de Skyrock). Henri MAUREL souligne alors que Radio FG est un "opérateur radio indépendant de notoriété nationale et internationale sur le format des musiques électroniques" et fait part des mauvaises manières de Vortex à son égard. "La station n'a vocation à changer ni de format ni d'exploitant".

Depuis 2003
, la programmation semble s'être élargie, avec notamment avec davantage de R'n B.

En 2009 : avec plus de 50 Djs résidents, FG. est l’unique radio au monde à proposer sur son antenne les plus grandes signatures des scènes house, électro & RNB. FG. est désormais l’un des acteurs incontournables du paysage radiophonique français. Bien plus qu’une simple radio, FG. est un véritable découvreur de talents, faiseur de tendances.
En décembre 2009, elle ouvre une fréquence à Anvers (100.2 MHz) en Belgique, en langue flamande.

En 2010, le capital de la société SAS FG Concept, titulaire des autorisations de diffusion de Radio FG, est désormais composé comme suit :
- Société Agence FG 66,81%
- M. Henri MAUREL 30,40%
- M. Sylvain FEREY 2,77%
- M. Antoine BADUEL 0,01%

2011:  Le 16 février, Henri MAUREL décède à l'âge de 58 ans des suites d'une méningite.
           Le 15 décembre, FG DJ Radio ouvre sa 20ème fréquence sur 107,2 MHz à Courchevel.

2012:  Dans la nuit la du 16 au 17 février, Geneviève PASTRE décède à l'âge de 87 ans.
Depuis le 29 février 2012, elle diffuse ses programmes à Bruxelles (106.5 MHz). Elle dispose de son émission locale "Happy Hour" et des mix des résidents FG.
Et elle obtient une fréquence en RNT à Berlin.

2015: Elle reprend le nom Radio FG. Elle réalise une audience de 346 000 auditeurs quotidiens en France. Elle apparaît alors comme la 3ème radio en audience du groupement Les Indés Radios. Cette audience s'accompagne de performances très significatives dans de nombreuses villes en France, comme àStrasbourg (4.3% d'audience cumulée)Orléans (5.1% AC)Dijon (3.9% AC), Perpignan (3.4% AC) et aussi Annecy, Aix-en-Provence, Bastia, Caen et Besançon. Le programme FG Radio est un donc un vrai succès en province. 

En mars 2016Luc Lapeyre est nommé directeur commercial dans le cadre du développement de l'Agence FG, le pôle de développement et régie publicitaire de la marque FGRadio FG veut ainsi développer son chiffre d'affaires et ses parts de marché et accroître sa présence dans le digital et le hors-média.
FG obtient deux nouvelles fréquences en 2016 : Corte, en Corse sur 88.4 MHz et Gournay en Bray, en Normandie sur 98.2 MHz.

Le réseau multi-villes de Radio FG diffuse dans 25 villes en France, à Monaco, en Belgique flamande à Anvers et en RNT à Marseille, Nice et Bruxelles ainsi qu'à Mayotte. Radio FG diffuse aussi le programme, FG Chic, diffusé en RNT à Paris et Berlin, un programme axé sur les musiques lounge et électro-chic.

Radio FG fête ses 25 ans en 2017.

Radio FG obtient du CSA en mars 2017 les nouvelles fréquences de Chamonix (97.9 MHz) et de Meaux (98.4 MHz).
Le 3 avril 2017elle obtient du CSA 5 fréquences à La Réunion : Saint Denis (103.4 FM), le Port/Saint-Paul (89.6 FM), la Saline-Les-Bains/Saint-Gilles/Saint-Leu (89.4 FM), le Tampon/Saint-Pierre (94.3 FM) et Salazie (104.4 FM). Radio FG La Réunion proposera un programme autonome du réseau métropolitain, tout en reprenant certaines émissions. Un studio a été créé sur place ; la matinale sera présentée par Tony PATEL et l'Happy hour par Ruben.

En décembre 2017Radio FG obtient sa 30ème fréquence métropolitaine à Toulouse sur 101.4 MHz.

En 2018, FG réalise un chiffre d'affaires de 3 209 750 €.

Radio FG est membre du GIE Les Indés Radios, dont Antoine Baduel est l'un des Vices-Présidents, aux côtés de Daniel Pérez (Radio Scoop), de Bertrand de Villiers, Vice-Président (Alouette), Hervé du Plessix, Vice-Président (Groupe HPI, détenant Evasion et Chantefranceet du Président du GIEJean-Eric Valli, par ailleurs Président et associé du Groupe 1981 (Vibration, Forum, Ado, Latina, Voltage, Wit Fm et Blackbox).

En février 2019, le partenaire réunionnais qui diffusait FG à Mayotte et à la Réunion abandonne la franchise FG dans l'océan indien.

En juin 2019, le CSA lui attribue une fréquence à Limoges (87) sur 91.4 MHz.
Au dernier sondage Médialocales-Médiamétrie (septembre 2018-juin 2019), elle est créditée de 306 100 auditeurs en France.

Le 23 mai 2020, Antoine BADUEL relance la radio MAXXIMUM sur le DAB+.

Radio FG
Direction :

Président Directeur Général : Antoine BADUEL (depuis 2001)
Directeur Adminstratif et Financier : Claudine BADUEL
Directeur des Ressources Humaines : Claudine BADUEL
Directeur Général : Jean BADUEL (depuis 2005)
Directeur Marketing : Antoine BADUEL
Responsable informatique : Sylvain FEREY


Les fréquences Radio FG : 
Paris (98.2 MHz), Aix-en-Provence (93.4 MHz), Amiens (96.3 MHz), Annecy (90.0 MHz), Bastia (94.9 MHz), Besançon (92.0 MHz), Caen (98.7 MHz), Chamonix-Mont-Blanc (97.9 MHz), Clermont-Ferrand (88.8 MHz), Compiègne (98.2 MHz), Corte (88.4 MHz), Courchevel-Méribel (107.2 MHz), Dijon (94.1 MHz), Epernay (90.3 MHz), Fontainebleau (98.3 MHz), Gournay en Bray (98.2 MHz), Lens-Béthune (105.6 MHz), Marseille (100.5 MHz), Meaux (98.4 MHz), Melun (94.9 MHz), Monaco/Nice (96.1 MHz), Nérac (94.9 MHz), Orléans (103.4 MHz), Perpignan (100.8 MHz), Poitiers (103.0 MHz), Reims (94.6 MHz), Rennes (91.2 MHz), Strasbourg (98.1 MHz), Tarbes (96.8 MHz), Toulouse (101.4 MHz),
*dans l'attente de parution au Journal Officiel : Limoges (91.4 MHz)


DAB + : Paris, Arras-Douai, Colmar, Compiègne, Le Havre, Lens-Béthune, Lille, Lyon, Marseille, Monaco, Mulhouse, Nantes, Nice, Rouen, Strasbourg
*dans l'attente de parution au Journal Officiel : Arcachon, Bordeaux, Toulouse

Belgique : Anvers 100.2 MHz (en langue flamande), Bruxelles (DAB +)

RADIO FG/FG CONCEPT
51 rue de Rivoli 
75001 PARIS

www.radiofg.com/


Fréquence gaie Annonce
(Jingle - 1981)

Une radio nouvelle
(Jingle - 1985)

Fréquence Gaie 97,2
(Jingle - )


Cliquez pour agrandir

1er logo de Fréquence Gaie
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

2013


- Ses publicités
- Ses photos




> Vous avez d'autres informations ou documents sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2020 - Reproduction interdite sans autorisation